Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

mardi 26 juin 2012

Poème: Hélène...





Copyrightdepot.com 00048672-2
Photos personnelles
En hommage à tous ceux et celles 
qui écrivent le dernier chapitre de leur vie 
dans les maisons de retraite!
 
Tout au fond du couloir, là, où meurent les vieux,
Un fauteuil égaré, un livre de prière…
Hélène est en voyage au pays des aïeux…
Sur des pages froissées scintillent une lumière !



9 commentaires:

  1. Joëlle Colomar27 juin 2012 à 18:25

    Ton poème me touche profondément, moi qui ai consacré 27 ans de carrière à les accompagner , ces anciens qui souvent n'intéressent plus grand monde et qui pourtant sont si riches de petits riens qui nous enseignent l'essentiel.Merci pour ta sensible approche. Joëlle

    RépondreSupprimer
  2. Chère Marie

    que de larmes en lisant !....

    Jamais je n'aurais pu faire cela... l'abandonner.

    Merci infiniment de votre compréhension et de votre patience envers moi
    Mon coeur avait besoin de calme pour retrouver un peu de sénérité.

    Je vais revenir bientôt.

    Bisou+ un sourire de Line

    RépondreSupprimer
  3. Quelques lignes qui font mouche, je suis touchée comme d'autres le seront, hélas, c'est souvent ainsi que finit la vie des personnes âgée que nous aimons
    Bonne soirée Marie

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique poème !!!!
    Tes mots me touchent profondément... J'ai perdu ma maman, il y a 6 mois...elle aurait eu 85 ans,en juin...
    Bonne soirée, Marie... A bientôt...
    Monik
    http://lespoemesdemonik.over-blog.com

    RépondreSupprimer
  5. Tu es passée dans la bibliothèque à un moment où j'étais débordée.

    Je suis navrée d'avoir laissé ton message sans réponse alors... Six mois déjà !

    Mais je suis heureuse de te retrouver aujourd'hui. Ce poème est splendide et je suis émue, très, par ce que je lis chez toi.

    Merci pour cette découverte.

    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  6. Avec beaucoup de retard je viens vous dire merci:
    Joëlle
    Line
    Marine
    Monik
    Quichottine

    Amitiés
    marie

    RépondreSupprimer
  7. Il est très beau et tellement vrai!!
    J'adore ette manière de faire partager les émotions Marie!


    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. La vieillesse, ce naufrage.. qui nous attend tous. Nous y sommes confrontés avec des parents, des amis. Un très beau texte.

    RépondreSupprimer
  9. Ton merveilleux poème rejoint entièrement ma pensée, chère Marie. Tu décris parfaitement le déclin lorsque le temps est venu. Et ce que tu dis de la maison de repos où sont tes parent corrobore ce que j'ai érit ici ou là, sans avoir pris connaissance encore de ton texte. Il faut dire et répéter que les maisons de rpos ne sont pas nécessairement des "mouroirs" et que si c'es là que le destin frappe le dernier coup, il sera entouré et reçu das la dignité et lempathie. Je viens de répondre à Flamme et, d'une aute façon, je rejoins à la fois le déclin qui s'annonce et l'aspect positif des homes.

    Merci de compléter "LaCentenaire" à ta belle façon poétique, chère Marie, mais aussi pleine d'humanité.

    Je t'embrasse,
    Lorraine

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire