Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

samedi 2 avril 2016

Poème:...Bon voyage mon papa...


Juste quelques mots
pour faire revivre nos souvenirs avec toi,
Papa
et pour que tous ceux qui t'ont connu et aimé
te gardent toujours vivant
au fond de leur coeur! 

*************






Son histoire sur la commune de Combrand...(un clic sur le lien)

 Cette nuit, son frère Gérard est parti le rejoindre...
 Mon papa, mon tonton...en huit jours, disparus à jamais
 Tout une partie de mon enfance, 
de ma jeunesse et de ma vie s'en va!...

20 commentaires:

  1. Très bel hommage ,mes condoléances et courage à vous,

    RépondreSupprimer
  2. Oh, Marie, quel hommage !!! Ton papa doit être fier et heureux…

    RépondreSupprimer
  3. Émotion et tendresse
    souvenirs et au revoir
    hommage d'une fille
    le cœur débordant
    des cadeaux de son père

    RépondreSupprimer
  4. Ma chère Marie... Comme ne pas être émue devant tant de tristesse. Comme je te comprends et te rejoins dans ta douleur. Ils demeurent en nous et nous les faisons vivre tous les jours dans nos pensées. Reçois toute ma chaleur et les bises de ton amie virtuelle. Nelly

    RépondreSupprimer
  5. Je pense au poème "le voilier" de William Blake Marie j'imagine ton papa sur une autre rive accueilli par tous ses amis.
    Que la terre lui soit légère
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer

  6. Merci à vous tous!

    Il restera de toi ce que tu as donné.
    Au lieu de le garder dans des coffres rouillés.Il restera de toi de ton jardin secret,
    Une fleur oubliée qui ne s’est pas fanée.
    Ce que tu as donné, en d’autres fleurira.
    Celui qui perd sa vie, un jour la trouvera.Il restera de toi ce que tu as offert
    Entre les bras ouverts un matin au soleil.
    Il restera de toi ce que tu as perdu
    Que tu as attendu plus loin que les réveils,
    Ce que tu as souffert, en d’autres revivra.
    Celui qui perd sa vie, un jour la trouvera.Il restera de toi une larme tombée,
    Un sourire germé sur les yeux de ton coeur.
    Il restera de toi ce que tu as semé
    Que tu as partagé aux mendiants du bonheur.
    Ce que tu as semé, en d’autres germera.
    Celui qui perd sa vie, un jour la trouvera.
    Par Simone Veil

    RépondreSupprimer

  7. Le temps s'en va
    Reste les souvenirs
    Le temps s'en vient
    Reste La vie

    RépondreSupprimer
  8. Je partage ta tristesse, ayant perdu ma mère il y a 6 mois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelque soit l'âge, la peine reste toujours la même!

      Supprimer
  9. Je suis désolée de ne passer que ce matin. Mon coeur est avec vous. Courage. Ces moments sont difficiles, douloureux, et longs. Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  10. Toutes mes sincères condoléances. Bon courage Marie. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  11. Je suis vraiment attristée pour toi de ces deuils successifs. Chaleureuses pensées.

    RépondreSupprimer
  12. Et c'est comme si je l'entendais, marie, ce petit air d'accordéon, qui vient planer dans l'air et sur les fleurs de ce printemps, les rendant plus belles encore .....

    Tu redis ici avec tes mots, simples merveilles, toute l'allégresse de ses notes, inspirée d'une vie généreuse à foison ...Quel hommage simplement délicieux !

    Son sourire, son regard, sa tendresse et ses pleines poches d'AMOUR vont continuer à faire resplendir tes chemins ( et tu sais à quel point ...je crois en ces présences !)

    Et bien que je sente un vent serein nous entourer, mon immense peine est là, aux côtés de la tienne ...et je glisse ma main dans ta main en levant les yeux vers un ciel déjà devenu doux, où les rêves d'enfant se nourrissent toujours de trésors invisibles et du lait de l'espérance .............

    Dans la châle-heure des souvenirs passés et des mille autres à bâtir encore, des mille pas qui voleront de ton jardin au sien, au leur, puisses-tu retrouver chacune des senteurs que tu croyais perdues et qui ne se perdent jamais, et tes mots à nouveau ivres de bonheur ................De TOUTE mon âme hissée : Sabine

    RépondreSupprimer
  13. Accordéon
    Harmonica
    Dernières musiques pour un dernier adieu!

    Et oui, il est parti
    avec mon enfance, ma jeunesse tous mes souvenirs!

    Il est parti pour de vrai
    mais ça fait bien 6 ans qu'il s'en allait tout seul dans son monde!

    J'aurais voulu une fin de vie différente
    faite de partages, d'échanges...

    On a eu tous les deux que des vides d'absence
    Des vides de silence...

    Des tempêtes stériles
    où les mots n'existent plus...

    difficile de Vivre cette fin-là

    RépondreSupprimer
  14. C'est tellement difficile...
    Il y a des moments où les départs se font tellement nombreux... trop de chagrin. Trop de vide aussi, que tous les mots qu'on n'a pas dits ne pourront pas remplir.
    Prends bien soin de toi, Marie. Tu es riche de tous les souvenirs qu'ils t'ont laissés.
    Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut rassembler les souvenirs, les mettre bien au chaud dans un joli panier pour les enfants et petits enfants!

      Supprimer
  15. Quel magnifique hommage et quel beau souvenir de lui sur cette image. Marie aussi...en passant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...Sur cette image, il jouait encore de l'harmonica mais plus d'accordéon...La maladie d'Alzheimer est une gomme si puissante qu'elle efface la craie de tous les tableaux de nos vies!

      Supprimer
  16. Ton papa est en voyage
    Un voyage maintenant libéré
    Dans un pays sans limites
    Toi qui voyages, tu sais ce que cela veut dire
    De lumière et d'infini
    D'autres chemins s'ouvrent pour toi
    Une autre relation faite de souvenirs
    De mystères à jamais
    De conversations secrètes avec lui
    Secrètes mais sans mystère :
    Impossible de se cacher
    Impossible de rien cacher
    Impossible de frimer

    Il est tellement plus libre maintenant
    Libre au plein coeur de chacun de vous.

    Ce n'est pas anodin qu'il soit parti dans la lumière de Pâques
    "O nuit bienheureuse" dit l'Ecriture
    Puisque elle contient des merveilles
    Lorsque se lève le jour, le paysage a changé
    Les larmes ont nettoyé le ciel
    Lorsque s'endort le chagrin, la vraie vie commence
    Libre, douce, ouverte
    A plein coeur
    L'horizon s'est ouvert, la vie s'est ouverte !
    Paul Mignen

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il ne restera de nous
      qu'une poignée de sable
      le souvenir très doux
      des heures passées à table
      à partager le pain d'amour
      et des paroles comme cascades

      Philippe Forcioli

      Supprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire