Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

dimanche 6 novembre 2016

Poème:..Imagine...


https://lh3.googleusercontent.com/xTtZcNNm77rENjOdKQHrBynbF0qZ_fYlLo_V1aPPSRZMq4H1kmc2THjIxjAALix8ZGaBsD2X8hp_pS_JtTNY5UBy8iEVzF6P2fGtjl2Q8vNZiPF8GSwbnG3aPkdwsGlpmfMR8vF0n7v-plXC9_yGbrlLGS7h2NbS43loZog8ApY3pyg54N4ht6WsZGaS6QJ5imPgJpWeLNxurmenRtmlNZbr5Zy7c4ecsPBPx0Y0ssMSmVejO4Hl1QElVgvkeMfUN13l5GYXRJZIBHFbTKRE-3Vx30_cOFsAszLocprCdGoRCSE28qFrkZcwpz8Drlf6SYVA_sNZ_eoDXUg7jkp0uDKOCJ1QYOIT0eF3gMlHSeW1c07a_x0vm6Rbn1BNB0mHbS3rpMwoeUhoVNKjp_sh3tSQirgVcv3MKBcVzZzrs8Pc1SLc5ttsLDF-Kt7fjFN6m1pr1vXWTWBhPRqqyI66Lo20p6aXyPzH0vtrR9i0-VMpoWUXr1JRxxX8gLhDJ2Tg0bAPk8GU5X4ThSHtorHROzotNkgLLB72DDabT-dqFgcaByMhWS03u1hsBUEFuS1UUrTiugRGlUKW0aaWm7nEF-ECHvPHlgF3sGKPVfs9uxw0xg2T5w=w1200-h800-no

Photos: Vendée Globe 2016
Cliquez sur l' image "Imagine" pour l'agrandir

https://lh3.googleusercontent.com/--VmUppSEXq_Pu7b1MekOB1fnL-NuJu63Qi0uENvzLdDWO10WGs7x8tegO_l-i-Id0CRj5j13eGIADF0Aj2DfaPtGlvNsX50fnIvRJi3pddZz3P7KvDc3BsSFUrtPJUyE9jdzyacJ0nb9ytP9WBgOkoSyvsI_vHWRcqp-s7p0xx4KMcXVu6DlYus7trdn3IKMN8_QKnrF_uMTWmRKpZB8poc-fo-2P4TSfDWgwE7ZJj6Zu4XdsEkvzkeFTOdrWmuRGbQo-1KMe4AQkeaNgzE5fqM_38ypgomDtpqQYdHKBvX6qiBiqReHC3HXzoY0el60xlat_4mNg34ZQPQy1Fv4d1U0qKsURVksodu-4kf9bW7HdDYLhjpjiZ9CZZPCjBSR7WjmPbWMNTwjkQHsRFrjLsrH4I6lTIOvRlhG3o1F_1NbLKMmU4whlLIanmD0C4ojqIid4JXHrjYv4zPjyaCm1RgZ4jjzM7ZvqtvDt1P-rkfHhgbxdInZLQbXOtHwI80H4zoEZd5LPTmLyK0kbyYRauuCIgpku6L39kHgSGhZl2J4wQ2v4c8Rk1kpX_tHcqOMrpjJPP6vLHAkeDKprOGWRDMaNcDLrArweTMrODSCTtoSFbz6Q=w1200-h800-no

*****************


*****************

33 commentaires:

  1. j'imagine aussi tout ce que cette course en solitaire doit représenter d'efforts et de peines, j'imagine les enfants qui seront opérés grâce à certains skippers.
    Bonne soirée marie ton poème est comme toujours une véritable caresse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je mets un lien
      https://www.facebook.com/initiativescoeur/?fref=nf

      Supprimer
  2. J'imagine la joie des enfants qui guérissent
    parce que le vent et l'eau
    ont porté les bateaux sur toutes les mers du monde
    J'imagine la joie des marins généreux
    qui bien plus qu'un voyage
    ont porté un message
    dans chaque bout de terre

    RépondreSupprimer
  3. J'imagine et je rêve devant l'audace et l'ambition de ces marins du Vendée-Globe ...

    RépondreSupprimer
  4. ’imagine très bien le vent, la nuit, la vie par tes vers merveilleux qui
    nous entraînent dans des tourbillons de beauté enrichis d’espérance.
    Aube Claire

    RépondreSupprimer
  5. Parmi tous les bateaux sur le départ du Vendée Globe, il en est un qui t'a inspiré un superbe poème. Tu as choisi "Imagine" pour faire voguer ton esprit et aller au-devant des rêves d'espérance.

    Souhaitons que ce Ch'ti qu'est Thomas Ruyant réalise les siens.Françoise

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Marie,
    Très beau poème et j'imagine le bonheur de certains enfants qui vont guérir grâce à ces skippers :)
    Belle et douce semaine, bisous !

    RépondreSupprimer
  7. J'imagine l'amour et la paix qui filent toutes voiles dehors sur la mer de la tranquillité et du partage, j'imagine les plus nantis qui vont porter assistance aux plus démunis
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  8. Imaginer, le meilleur possible... c'est possible et bon...Imaginer que les rêves se réalisent ...
    Très beau poème Marie
    Merci

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Marie
    Ce bateau est très souvent à quai par chez moi ..j'espère qu'il va faire cette course sans soucis , elle est impressionnante cette course ..alors qu'il revienne sans trop de dégats
    Ton poeme est comme une voile au vent ..
    Bises

    RépondreSupprimer
  10. J’imagine très bien le vent, la nuit, la vie par tes vers merveilleux qui
    nous entraînent dans des tourbillons de beauté enrichis d’espérance. Aube

    RépondreSupprimer
  11. Parmi tous les bateaux sur le départ du Vendée Globe, il en est un qui t'a inspiré un superbe poème. Tu as choisi "Imagine" pour faire voguer ton esprit et aller au-devant des rêves d'espérance.

    Souhaitons que ce Ch'ti qu'est Thomas Ruyant réalise les siens. cl'in d'oeil Françoise

    RépondreSupprimer
  12. Que d'espérances ils emmènent avec eux et tant de rêves...même ceux des autres, je crois ! Merci pour ce moment d'évasion. Belle journée à toi Marie. Amitiés. Joëlle

    RépondreSupprimer
  13. C'était pour moi une chanson, ce sera désormais ce poème, et ce bateau qui part au loin.
    Ta page est magnifique, Marie.
    Passe une douce journée. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Imagine there's no heaven Imagine qu'il n'y a aucun paradis
      It's easy if you try C'est facile si tu essaies
      No hell below us Aucun enfer sous nos pieds
      Above us only sky Au dessus de nos têtes, seulement le ciel
      Imagine all the people Imagine tous les gens
      Living for today... Vivant pour aujourd'hui...
      - -
      Imagine there's no countries Imagine qu'il n'y a aucun pays
      It isn't hard to do Ce n'est pas dur à faire
      Nothing to kill or die for Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir
      No religion too Aucune religion non plus
      Imagine all the people Imagine tous les gens
      Living life in peace... Vivant leurs vies en paix...
      - -
      You may say I'm a dreamer Tu peux dire que je suis un rêveur
      But I'm not the only one Mais je ne suis pas le seul
      I hope some day you'll join us J'espère qu'un jour tu nous rejoindra
      And the world will live as one Et que le monde vivra uni
      - -
      Imagine no possessions Imagine aucune possession
      I wonder if you can Je me demande si tu peux
      No need for greed or hunger Aucun besoin, pas de cupidité ou de faim
      A brotherhood of man Une fraternité humaine
      Imagine all the people Imagine tous les gens
      Sharing all the world Partageant tout le monde
      - -
      You may say I'm a dreamer Tu peux dire que je suis un rêveur
      But I'm not the only one Mais je ne suis pas le seul
      I hope some day you'll join us J'espère qu'un jour tu nous rejoindra
      And the world will live as one Et que le monde vivra uni

      Supprimer
  14. Je te suis dans ton imaginaire, chère Marie, même si je traverse une période difficile. Les poètes ont toujours raisons!

    RépondreSupprimer
  15. Il faut savoir et penser imaginer...c'est certainement le talent du poète !
    Tu as su nous ouvrir les portes de l'imagination Marie avec tes vers poétiques ! Merci.
    Flamme

    RépondreSupprimer
  16. Très beau texte associé à Imagine ... je suis en extase devant ces skippers qui vont affronter les bourrasques et la solitude pendant des jours ..

    RépondreSupprimer
  17. Imagine le grand départ et l'aventure
    la porte ouverte sur la mer, les vents de l'océan
    Imagine et vogue sur ta passion, sur tes rêves
    regard tourner vers l'horizon
    sans oublier, la voile, la barre et la boussole
    Imagine ceux qui déjà t'espère sur la quai d'en face
    Imagine et vogue vers tes lendemains

    RépondreSupprimer
  18. C'est parti pour le Vendée Globe...

    RépondreSupprimer
  19. Que dire après tous ces mots jetés au gré du vent, des embruns et des soleils couchants. Qu'imagine soit fort et nous transporte au-delà des terres, dans un paradis d'azur, dans un pays blanc. Douce fin d'après-midi à toi, Marie

    RépondreSupprimer
  20. je trouve ton texte superbe, tu as choisi un très beau bateau, on ne peut qu'admirer ces marins.
    bonne journée
    danièle

    RépondreSupprimer
  21. C'est réellement très beau, Marie, ce poème et le nouveau design de ton blog également. Cela incite au rêve et à l'apaisement. Merci pour tes visites pendant mon "grand creux de vague" et après ...

    RépondreSupprimer
  22. Ferme les yeux !
    Médite sur ce que tu désire...
    Imagine ton rêve... Vois-le... A l'intérieur de toi... Il est devant toi...
    Imagine ta nouvelle vie...
    Quel bonheur !!!

    RépondreSupprimer
  23. Ferme les yeux !
    Médite sur ce que tu désires...
    Imagine ton rêve... Vois-le... A l'intérieur de toi... Il est devant toi...
    Imagine ta nouvelle vie...
    Quel bonheur !!!

    RépondreSupprimer
  24. J'imagine que lors d'une telle course, mon inspiration serait fertile et sentirait l'iode.
    bonne soirée
    arielle

    RépondreSupprimer
  25. " Quand partir c'est choisir ... retrouver son enfance"

    J'imagine la solitude surtout de l'être qui doit se surpasser lui-même ...
    Beaucoup aimerait partir et c'est donc le rêve offert à ceux qui restent à terre.

    Le GPS - et satellites - ont remplacé le bon vieux sextant

    Autrefois c'était les étoiles qui guidaient le marin, maintenant les voilà soumis à la technique.


    Bon vent à ces courageux de la mer et à ce voilier "IMAGINE" qui t'a inspiré de beaux vers.

    Chandylane

    RépondreSupprimer
  26. pas d'imagination dimanche matin j'y étais, grandiose !

    RépondreSupprimer
  27. Retrouver son enfance, admirer les étoiles qui sont pleines de rêves, merci Marie, ton poeme est très beau...
    Bises

    RépondreSupprimer
  28. J'imagine les étoiles dans les yeux des enfants
    j'image la solitude, l'effort, l'espoir, la volonté dans le coeur du skipper
    j'imagine dans le cri du vent dans les voiles la force des éléments.

    Tes photos et ton poème Marie sont si beaux!

    RépondreSupprimer
  29. Quel beau voyage s'offre à ces courageux marins, mais aussi ta belle imagination nous emporte à son tour dans un imaginaire plein de douceur et de rêverie.
    Merci Marie pour ce très beau poème et pour les superbes photos de ces bateaux.Liselotte

    RépondreSupprimer
  30. ans cette course du Vendée-Globe, même s'ils doivent affronter les éléments déchaînés, les navigateurs prennent du plaisir. Il n'en va pas de même pour les marins qui risquent parfois leur vie lorsqu'ils prennent la mer pour gagner leur vie.
    Il me revient en mémoire une petite poésie apprise en primaire et qui m'avait marquée :

    Tristan Corbière – Le Mousse

    Mousse : il est donc marin, ton père ?...
    — Pêcheur. Perdu depuis longtemps.
    En découchant d’avec ma mère,
    Il a couché dans les brisants...

    Maman lui garde au cimetière
    Une tombe — et rien dedans —
    C’est moi son mari sur la terre,
    Pour gagner du pain aux enfants.

    Deux petits. — Alors, sur la plage,
    Rien n’est revenu du naufrage ?...
    — Son garde-pipe et son sabot...

    La mère pleure, le dimanche,
    Pour repos... Moi, j’ai ma revanche
    Quand je serai grand — matelot ! —

    Baie des Trépassés.

    Françoise

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire