Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

vendredi 17 mars 2017

Poèmes:...Murmure d'étoiles...




Copyrightdepot.com 00048672-2

40 commentaires:

  1. La vie se crée, la vie jamais ne se perd, elle ne meure pas, elle se transmet ...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, Marie, elle est là, dans les yeux de nos enfants, nos amis, nos parents...à jamais, éternellement. Beau week-end et gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. J'aime le commentaire de Marie Luce, la vie ne meurt pas, elle se transmet. La froidure de l'hiver annonce un printemps, la mort une renaissance.
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  4. la reprise de la vie est parfois bien difficile après un départ!merci pour ce joli poème.
    bonne journée,
    danièle

    RépondreSupprimer
  5. Très joli poème et en le lisant, j'attends bien murmurer toutes ces étoiles.
    Bravo!
    Ces temps-ci je prends le temps soigner mes petits problèmes de santé , du coup je suis moins présent sur les blogs..
    Bon et doux weekend Marie
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  6. Coucou
    La mort n'est pas un fin en soi ..
    Très beau texte Marie
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Y a t il des hasard... ce poème vient, hier nous avons accompagné un ami parti rejoindre les étoiles ...

    RépondreSupprimer
  8. Et qu'elle est belle malgré tout !

    RépondreSupprimer
  9. Oui Marie, la vie est là. Ta poésie douce, teintée de tristesse et de belles images en est remplie car la vie c'est aussi parfois des moments de mélancolie.

    RépondreSupprimer
  10. Celle qui entend le murmure des étoiles peut aider ceux qu'elle aime à trouver le sens de la vie

    RépondreSupprimer
  11. Ta poésie est emplie d'émotions palpables et très belle !
    Sybilla

    RépondreSupprimer
  12. la construction est très intéressante


    et le fond admirable

    voilà de la poésie de rêve......et quelle présentation!!


    un très grand bravo


    amitiés


    MM

    RépondreSupprimer
  13. Des souvenirs qui se sont accumulés au fil des saisons et dont certains que l'on pensait oubliés ressurgissent. Il y a de la tristesse mais ta plume remercie la Vie.

    Ton poème est magnifique et quelle belle présentation !Françoise

    RépondreSupprimer
  14. Un murmure d’étoiles des plus mélodieux uni au souffle puissant
    de la poésie, qui darde sa lumière en un Hymne à la vie.
    Merci Marie de ces vers somptueux ! Aube

    RépondreSupprimer
  15. Magnifique Marie !

    Un petit aparté pour les violettes timides qui, cette année, osent : mon jardin en est plein et embaume !

    Merci pour cette beauté sous ta plume.anémone

    RépondreSupprimer
  16. Un murmure d'étoiles qui parle au coeur
    Merci Marie

    RépondreSupprimer
  17. Le plaisir de relire...
    Bon et doux Lundi Marie
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  18. Oui Marie, la vie est même plus forte que la mort. En s'éveillant, la nature nous rappelle à la réalité. Ton poème est si beau. Merci à toi et douce journée. Amitiés. Joëlle

    RépondreSupprimer
  19. Marie, le poème de ton amie est superbe ; d'ailleurs, je trouve que vos deux plumes se ressemblent beaucoup.

    Bravo à Sedna ! Françoise

    RépondreSupprimer
  20. Quel que soit le sujet abordé, ce qui me touche dans tes écrits chère Marie, c'est la douceur de tes mots.

    Magnifique !Scribouille

    RépondreSupprimer
  21. Chez Moi aussi les violettes "osent"
    Une belle plume trempée dans cette encre violette et poétique !Juliette

    RépondreSupprimer
  22. Une poésie superbement belle, à lire et relire !
    Vraiment
    Jane Lune

    RépondreSupprimer
  23. Quand une mère donne la vie, elle donne aussi la mort, l'éternel cycle de la vie ... très beau poème Marie, triste et pourtant ouvrant sur l'espoir ...Violaine

    RépondreSupprimer
  24. Une bien belle façon,de dire sa tristesse !
    Bises Marie, bonne soirée

    RépondreSupprimer
  25. " Des craies mouillées de pleurs "
    ont perdu leurs couleurs
    dessins inachevés
    d'une vie bien trop courte
    Cueillons les petits bonheurs
    qui jalonnent nos routes !

    RépondreSupprimer
  26. UN merveilleux poème dont j'adore la chute... c'est si vrai. La vie est là.

    RépondreSupprimer
  27. En lisant le commentaire de Balaline je crois entendre des pleurs, la tristesse est grande.
    Amitié Marie.

    RépondreSupprimer
  28. Tout en relisant ce poème je te souhaite de passer Marie
    Un bon et doux WEEKEND
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  29. C'est vrai que le poème de Sedna est très beau mais le tien me plait aussi beaucoup. Merci à vous deux.

    RépondreSupprimer
  30. pleurs, larmes, sanglots tout est poésie.

    RépondreSupprimer
  31. Le poème de Sedna va droit au coeur et semble venir des grandes profondeurs de l'âme. Merci à toi de nous le faire connaître. Douce journée. Amitiés. Joëlle

    RépondreSupprimer
  32. Oui, la vie est là plus forte que tout . mais accepter le vie, c'est aussi accepter la mort car nul n'est eternel sur cette terre . Un magnifique poème qui me touche beaucoup. Douce après-midi

    RépondreSupprimer
  33. Cette mort qui s'oppose à la naissance... Mais s'oppose-t-elle à la Vie ?
    Amitiés
    Alain

    RépondreSupprimer
  34. Heureusement qu'il y a les poètes pour mettre de l'espérance au bout de la vie
    et pour mettre de la vie au bout de l'espérance.
    Les grandes douleurs ne peuvent cicatriser qu'avec le baume de l'écriture.
    Sedna et toi l'exprimez si bien.

    RépondreSupprimer
  35. Poème très touchant , plein d'espérance et d'amour ....
    Merci pour ce beau partage .
    Bisous et douce journée .
    Thérèse

    RépondreSupprimer
  36. Les étoiles murmurent des chants de vie et d'espérance, elles sont lumières et éclairent nos chemins de nuit...Merci à vous tous pour vos commentaires si riches de ressentis...

    RépondreSupprimer
  37. Et je crois en ce flot de vie qui chante à travers la mort ....

    Notre âme est une étoile et, par elle, tout s'illumine sur notre chemin ...

    Tes mots aussi chantent, ils chantent toutes les plaintes or-félines, celles qui murmurent, les violettes timides, les graffitis, les neiges poètes, les oies solidaires .................

    Je pose un baiser ému sur l'ardoise fissurée : Sabine

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire