Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

mercredi 27 septembre 2017

Poème:...Dans un sanglot d'encre...



Lien direct pour visualiser l'image si elle n'apparaît pas!
Sur mon ordi, elle apparaît, bizarre...Merci de m'avoir signalé cette anomalie
Un clic ici: Dans un sanglot d'encre

Photos: Bretagne...Camaret (bateau)...reflets ...(Concarneau) 


  Copyrightdepot.com 00048672-2

37 commentaires:

  1. Je n'ai pu te voir ta photo ni ton poème, Marie. Comment se fait-il? Bises du soir.

    RépondreSupprimer
  2. Cette barque bretonne, qui semble échouée sur le sable, t’a inspiré
    ces lignes admirables brodées aux tendres couleurs de la nostalgie.
    Merci Marie, c’est sublime !

    RépondreSupprimer
  3. Qui sait comment cette barque s'est échouée sur la grève ? A-t-elle été un peu trop chahutée par les flots ? Etait-elle en fin de vie ? Que d'émotion dans ce poème ! Ce qui est certain, c'est que sa vision t'a assez troublée pour t'inspirer ce très beau poème illustré.

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Marie
    Je ne vois qu'un minuscule carré blanc,sans image,sans poème!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, je voyais l'image, je l'ai repostée j'espère qu'elle va à nouveau apparaître

      Supprimer
  5. J'aime bien ce poème qui dépeint si bien un sanglot d'encre
    Très belle inspiration !

    RépondreSupprimer
  6. Bel accord entre les mots et ce tableau. Beaucoup d'émotion. Très beau comme toujours.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis désolé Marie, mais je vois une grande image blanche avec un panneau sens interdit en plein milieu, je ne vois ni image ni texte
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  8. Demain je repasserai car ton poème et la photo ne s'affichent pas..
    Douce journée Marie
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  9. Je ne vois rien non plus Marie mais j'en profite pour te dire bonjour et que je suis contente de te retrouver

    RépondreSupprimer
  10. C'est de nouveau en panne... un grand rectangle blanc avec un sens interdit au milieu... :(
    Passe une douce journée Marie.

    RépondreSupprimer
  11. Avec Chrome, il n'y a qu'un minuscule carré blanc... :(

    RépondreSupprimer
  12. Pas moyen de voir ni photo, ni poème, dommage....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai réenregistré l'image dans l'hébergeur et mis un lien direct au cas où la photo ne voudrait pas apparaître.
      Merci de me l'avoir signalé car je n'ai pas de problème pour la visualiser sur mon ordinateur ou mon téléphone...
      Amitiés à tous
      Bonne journée
      Marie

      Supprimer
  13. Oh! Marie, comme elle est triste l'image du bateau au fond de l'eau, et ton poème l'accompagnant dans un sanglot d'encre. Oui parfois Marie, le poète ne fait que dire ses ressentis, et pourtant combien tes mots sont beaux, ils me touchent profondément. Tristes ou gaies tes mots je les prends pour moi. Bises chère Marie

    RépondreSupprimer
  14. Cette barque t'a joliment inspirée,une grande émotion se dégage de tes lignes.
    bonne journée, bises
    danièle

    RépondreSupprimer
  15. Tout beau et triste à la fois, un merveilleux poème et cette photo wow, j'adore! Bise, bon jeudi tout en douceur!

    RépondreSupprimer
  16. C'est beau, mais pas très joyeux!

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Marie,
    Cette superbe barque t'a vraiment inspiré, j'ai adoré lire ce poème un peu triste soit mais très beau ♥
    Gros bisous ma Marie et bonne fin de journée !

    RépondreSupprimer
  18. très jolie fluide et la présentation est superbe
    amitiés
    raymonde

    RépondreSupprimer
  19. Ouf aujourd'hui je vois l'image et je peux lire ce magnifique texte, ça aurait été dommage de passer à coté.
    Les larmes de la vie nous conduisent toujours vers des épaves
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  20. Je vais souvent me promener dans un coin d'étang où sont rassemblés les vieux gréements , j'ai même retapé une ancienne barque catalane avec des amis...
    Joliment écrit J'aime
    Bon et doux weekend Marie
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  21. La barque a sombré ... Qu'en est-il de ses passagers ???

    RépondreSupprimer
  22. La vie s'est arrêtée sur un flouté d'images, l'expression est superbe...
    Bises Marie

    RépondreSupprimer
  23. Merci Marie pour ces beaux souvenirs de Camaret où j'ai vu aussi les bateaux et puis Concarneau que j'ai visité. J'adore tes reflets et le bateau. Quant à tes mots, même si c'est triste, ils sont merveilleux.
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
  24. Combien étaient nombreuses les barques échouées sur les grèves bretonnes. Tu a regardé celle-ci avec ton cœur et les mots s'y sont posés avec mélancolie, tristesse, douceur

    Merci pour ce très beau poème et sa merveilleuse présentation. Une œuvre d'art

    Merci Marie

    RépondreSupprimer
  25. très jolie fluide et la présentation est superbe
    amitiés
    raymonde

    RépondreSupprimer
  26. Très belle présentation pour un très joli poème Bravooo


    Capr

    RépondreSupprimer
  27. Je reviens vers toi et découvre cette jolie barque échouée. Ton poème a une telle force, Marie. Je te souhaite un très agréable week-end et t'envoie mille bises

    RépondreSupprimer
  28. c'est superbe! c'est un montage photos?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, avec des photos prises à Camaret (bateau) et reflets à Concarneau

      Supprimer
  29. Marie, tu véhicules au fil de tes mots des images fantastiques, des mots détournés de leur sens originel pour donner une âme à un poème, tu es la poésie même, celle qui naît du regard, du coeur ...

    RépondreSupprimer
  30. Superbe expression en mots et images d'une mélancolie qui s'écoule dans un sanglot d'encre!
    J'aime! Merci, chère Marie, pour ce partage!
    Amitié, bisous.

    RépondreSupprimer

  31. C 'est vraiment très beau

    il reste l 'âme de la mer véhiculée par le poète , une écume marine , pour une divine plume

    RépondreSupprimer
  32. MERCI à tous et toutes

    "Les mots que l'on confie à la plume naissent dans le coeur, et lorsque le coeur est gorgé d'amour alors les mots ne sont plus des mots: ce sont des bouts de ciel qui rêvent de se déverser dans les âmes..." (George Eliot)

    RépondreSupprimer
  33. Bonjour Marie,
    Je me suis promenée au grès de vos pages et je choisis ce poème pour vous féliciter ! Que c’est beau !
    Mes félicitations pour ce blog si bien tenu.
    Amicalement.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je suis très touchée par votre message!
      Il arrive parfois
      Que sur les vieux bancs
      de pierres ou de vieux bois
      Les pensées arrivent en désordre
      C'est ainsi que s'écoule l'encre des mots
      en gouttes brèves et éphémères...
      Marie

      Supprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire