Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

samedi 11 août 2018

Poème: Pleurs au seuil des pensées...



18 commentaires:

  1. Bonjour chère Marie,

    Les fleurs deviennent folles tout comme la chaleur le fait avec nous ces derniers temps.
    Très belle poésie en partage !

    RépondreSupprimer

  2. J'aime beaucoup les fleurs de jachères. Des ronds-points en sont ensemencées et c'est magnifique, tout comme ton poème, mais quelle est cette petite pointe de tristesse que j'y perçois ?

    Bon samedi et bisous1 bisous1 à toi, chère Marie.

    RépondreSupprimer
  3. Ces fleurs au cœur des jachères pleurent leur désespoir de se voir étouffées
    par les herbes folles… Merci Marie d’exprimer cela par la profondeur de tes
    mots et cette illustration magnifique.

    RépondreSupprimer
  4. quoi dire d'autre que mon admiration devant cette muse si prolifique

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir marie

    Un titre sublime qui m'a vraiment séduit en dehors du poème qui est sublime


    Salah

    RépondreSupprimer
  6. Oui le bonheur de saisir l'instant présent dans la jachère , juste entourer de tendresse ,

    RépondreSupprimer
  7. Les fleurs sont souvent protégées par les herbes folles qui maintiennent l'humidité à leur pied et les protègent d'un soleil trop brulent, la véritable douleur est justement de les laisser sur un sol nu exposées à tous les vents et les tourments
    Passe une belle journée
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  8. Les herbes folles n'ont de folie que de pousser peut-être au mauvais endroit ..
    Joliment écrit . BRAVO
    Bon et doux Dimanche MARIE
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  9. C'est si beau les herbes folles!
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. Les fleurs de jachère attirent les papillons.. Très joli jardin à contempler. Ton texte nous emporte dans les pétales disséminés au vent. Une douce mélancolie berce cet éloge aux herbes folles.

    RépondreSupprimer
  11. Les herbes folles ont le coeur tout léger
    Pas de chichi,de superficialité,
    elles restent elles - mêmes dans leur charme tranquille sous le chaud de l'été.

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour vos commentaires

    ...L'explosion des herbes folles offre un instant éphémère mais vivant d'une lumière qui s'épanouit dans le silence d'un nouveau jour...

    RépondreSupprimer
  13. Sortir des vases
    et courir le guilleret doux
    en école buissonnière
    les bouquets ont déserté
    herbes folles et cabrioles
    vive la liberté
    en congé, la fleuriste
    a rejoint son berger !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et s'en vont danser les fleurs
      Avec le vent de l'été
      Dans les herbes en folie
      Oubliant sanglots et peurs!

      Supprimer
  14. Tristesse quand elles nous quittent, mais elles nous ont apporté tant de joies sur nos chemins !
    Merci pour ce poème, Marie.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  15. Coucou ma chère Marie. J'adore les herbes folles et les tiennes sont si légères dans le souffle du vent. Une certaine mélancolie aussi dans tes mots. J'espère que tu passes un bel été? Je suis partie quelques jours près de l'océan, un bien fou. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  16. Elles ont beaucoup souffert avec la canicule. Elles avaient soif mais elles vont retrouver bientôt leur folie !

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire