Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

mardi 29 octobre 2013

Pensées d'écrivains...Victor Hugo...On passe...



Citation trouvé dans un cimetière à St Jean du Doigt...

C'est vrai qu'il faut du temps pour aimer ses parents
ses amis, sa femme, son mari, ses enfants...
Et puis le temps passe et il faut apprendre doucement à voir nous quitter ceux qu'on aime...
Pas si mathématique que veut bien nous le dire Victor Hugo mais il y a bien une part de vérité dans ses mots...

La photo est prise sur la plage de St Effam en Bretagne

14 commentaires:

  1. Belle photo de ces deux oiseaux qui semblent se quitter

    RépondreSupprimer
  2. C'est assez pathétique d'ailleurs car aimer s'apprend vraiment. Comme c'est long de former avec soi-même un véritable être humain ! Contente de ton retour Marie. Amitiés. Joëlle

    RépondreSupprimer
  3. Le grand Hugo avait certainement raison, nous n'aurons pas la prétention de le contredire :)
    Mais qu'est-ce que la vie ? une illusion, un songe, une ombre ?
    Bon mercredi petite Marie...

    RépondreSupprimer
  4. Un long parcours comme celui qu'entreprend ces oiseaux.. J'espère que tu as passé de bonnes vacances dans cette belle région. Merci de ta fidélité à mon blog.

    RépondreSupprimer
  5. il faut du temps pour apprendre à aimer, du temps pour apprendre à perdre un être cher
    sans vouloir contredire Victor Hugo qui a écrit de si belles choses, ce n'est pas vraiment avec une précision mathématique (comme tu le dis) mais c'est vrai que sa pensée est juste..une tres belle photo de tes vacances... que j'espère avoir été excellentes
    bonne journée Marie et toutes mes amitiés
    joelle (ozy

    RépondreSupprimer
  6. ainsi va la vie...

    passe une bonne journée
    arielle

    RépondreSupprimer
  7. Il faut toujours du temps au temps
    pour la vie comme pour les sentiments,
    pas moyen de faire autrement
    qu'être patient,
    l'amour est à ce prix....

    RépondreSupprimer
  8. Oui, pas évident tout ça...
    Merci pour ce partage
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. J'aime beaucoup cette photo pleine de douceur, Marie . Pour le reste on fait comme on peut, hélas...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Mais ces deux moitiés de vie ne suffisent pas pour
    ce que l'on a manqué,
    ceux que l'on n'a pas vus ,
    ce qui nous a échappé,
    ceux que l'on a cru aimés
    Tant de temps gaspillé
    Une vie à ignorer !

    RépondreSupprimer
  11. Une part de vérité, oui, sans doute, c'est bien la douleur de notre condition humaine. Mais il y a l'amour, heureusement, ce lien qui relie les êtres par-delà la mort peut-être... Merci pour cette méditation si artistiquement illustrée.
    Mes amitiés
    Alain

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Marie. Voilà une pensée qui donne à réfléchir en effet.
    Ta photo est très belle et Gérard n'a pas manqué de remarquer ces deux goélands qui semblent s'éloigner l'un de l'autre.
    Je te souhaite une bonne journée

    RépondreSupprimer
  13. bonjour Marie, je passe te souhaiter une bonne fin de journée
    j'espère que tu vas bien
    toutes mes amitiés
    joelle (ozy

    RépondreSupprimer
  14. bonsoir marie belle photo avec ses oiseaux qui semblent s'ignorer pour illustrer le propos de Victor Hugo

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire