Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

jeudi 8 février 2024

Poèmes: Le chant de l'alouette

 



 
création d'images à partir de mes photos
 
Ecoutez le champ de l'alouette:
un clic ci-dessous

Quand volette l'alouette 

Le chant de l'oiseau

 

****

 L'oiseau de feu

L'oiseau sauvage 

La plume

La romance de l'oiseau


Plumes et mots se mettent en vacances pour quelques semaines,

Quelques billets programmés...

A bientôt


20 commentaires:

  1. Mais que c'est beau ! J'ai lu avec délice (mais je vais revenir pour relire c'est certain) L'image va si bien avec.
    Que de beaux messages dans ton poème. Oui, sachons écouter le chant de l'alouette.
    Je te souhaite une bonne pause.

    RépondreSupprimer
  2. Ta grande sensibilité se lit dans chacun de tes mots Marie.

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique poème mais je ne suis pas sure d'avoir déjà vu une alouette....il y a une trentaine d'années, il y avait plein d'oiseaux derrière chez moi...de toutes sortes! Les chats sauvages les ont décimés...Nous avons le parc de la pépinière pas loin et une dizaines de perruches se sont échappées , ainsi que plusieurs tourterelles....c'est différent, mais j'aimais bien mes p'tites mésanges et rouge gorges...Je nourris un couple de corbeaux, qui sont adorables et qui me saluent chaque fois que je vais sur ma terrasse !! Merci pour cette alouette en poème !! bises

    RépondreSupprimer
  4. J'aimerais tant croire que les promesses ne restent pas vaines...
    Magnifique ce poèmes Marie
    Bonnes vacances

    RépondreSupprimer
  5. J'écoute son chant et tous les chants d'oiseaux en réveille matin, ils sont si mélodieux et ne connaissent pas tous les tracas du monde . Il nous reste encore quelques lieux protégés, ensoleillés et doux, ouverts à la beauté , à la sérénité.
    Belle pause Marie.

    RépondreSupprimer
  6. L'alouette est toujours présente avec son chant d'espoir, alors que dans notre monde règnent l'égoïsme, la souffrance, la mort, les faux-semblants de toutes sortes.Alors écoutons le chant de cet oiseau, pour calmer les cœurs en détresse, comme le dit si bien ce très beau poème !
    Merci, et à bientôt, Marie.

    RépondreSupprimer
  7. Un beau chant d'espoir...les alouettes je les vois toujours s'envoler dans les champs toutes ensemble mais je ne réussis jamais à les photographier ou les voir de près, espérons que ce ne soit pas pareil pour nos rêves. Bises (et bonnes vacances)

    RépondreSupprimer
  8. Le monde va mal mais les oiseaux continuent de voler et de chanter....Tout n'est pas perdu !!

    RépondreSupprimer
  9. Chantera-t-elle longtemps l'alouette de nos campagnes, il faut l'espérer Marie !
    Merci pour cette belle poésie qui met des couleurs dans un quotidien morose.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  10. les chants d'oiseaux sont apaisants même si les souffrances percent toujours au cœur..

    RépondreSupprimer
  11. Magnifique poème Marie et l'illustration est si belle. Oui, écoutons l'alouette et les autres oiseaux au lieu d'écouter les discours de certaines personnes qui donnent des ordres. Apprécions la nature autour de nous, les oiseaux, les fleurs. Ils ont tant à nous apprendre.
    Merci Marie, je t'embrasse et je te souhaite une belle pause ♥

    RépondreSupprimer
  12. Je crois que c'est le plus beau poème de toi que j'ai lu jusqu''à présent, merci de tout coeur.
    Bonne pause, reviendras-tu pour le chant des rossignols?

    RépondreSupprimer
  13. Ton si beau poème me ramènent à l'hommage que j'ai rendu à une amie , partie en janvier 2014. Je terminais par ces mots :" Tu es partie doucement dans un dernier souffle alors qu'une nouvelle semaine commençait à peine .
    J'ai déposé un petit bouquet de perce-neige sur tes mains d'une blancheur immaculée ... comme un dernier sourire ,un dernier soupir de cet hiver dont tu espérais savourer la fin pour entamer une renaissance au nouveau printemps .
    Parce que le vent chasse les nuées, que les cieux s’entrouvrent, qu'un rayon de soleil tire de la terre une fleur, que de sa corolle s'envole un premier papillon, les tiens te diront un ultime au-revoir en ce premier jour de Février alors que l'alouette montera vers les cieux .
    Je suis émue en te lisant Marie.
    Oui, il faut croire au chant de l'alouette .
    https://afleudemots.blogspot.com/2016/03/a-isabelle.html

    RépondreSupprimer
  14. Le monde est tellement laid dans son costume de mensonges éhontés serti de promesses non tenues qu'il en est devenu toxique. Alors, le chant de l'alouette raconté avec tes mots dans ce doux poème, nous offre un peu de réconfort. La poésie ne mourra jamais.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Marie, un joli poème sur l'alouette un bel oiseau que l'on voit peu. Encore une belle illustration pour ton poème bravo. Bon repos et reviens nous vite.

    RépondreSupprimer
  16. Marie, ce poème est vraiment magnifique, tes mots me vont droit au cœur, je tendrai l'oreille pour entendre le chant de la divine alouette. Bises. brigitte

    RépondreSupprimer
  17. Ce chant de l'alouette me fait rêver. Merci de l'avoir créé.

    RépondreSupprimer
  18. Je ne vois pas mon commentaire...
    Joli poème sur l'alouette !
    Bonne journée et merci de ta visite.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  19. un bien beau message; je vais écouter davantage les alouettes désormais

    RépondreSupprimer
  20. Eh bien ! c'est tout simplement magnifique. Merci pour ce beau poème magnifiquement illustré. Celui au dessus aussi est bien.

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Si une fenêtre indésirable s'ouvre fermez-là en cliquant sur la x en haut à droite...ce n'est pas un virus mais blogger qui la met et je ne peux rien faire

Balises pour rédiger un commentaire