Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

samedi 27 février 2016

Tanka...Silence de neige

 Silence de neige

 **************
Un clic sur l'image pour l'agrandir

https://lh3.googleusercontent.com/-BR2XWlyGEn8/VtHlPyOSa1I/AAAAAAAAXHA/iwnwJh45b14/s1152-Ic42/DSC_3452.jpg

vendredi 26 février 2016

Citation d'écrivains:...Michel Camus....Si le silence...



https://lh3.googleusercontent.com/-ZNF2AMTX2nY/VtBRTsE0kJI/AAAAAAAAXFc/-w9yI4DgtbE/s2048-Ic42/DSC_2427%252520reflets.jpg

un clic sur l'image pour l'agrandir

jeudi 25 février 2016

Photos:...Les amoureux de Verdun...Puy du Fou 2015...

Les amoureux de Verdun
Puy du Fou
décembre 2015

 
Au fil de la correspondance amoureuse d’un soldat et sa fiancée, 

 on plonge au coeur de l’hiver, dans une tranchée enneigée, 
à la rencontre de soldats héroïques.
A la veille de Noël, les fumées envahissent les galeries,

le sol tremble à chaque nouvelle explosion,
 les alarmes retentissent… 
Tout semble perdu, 
mais en ce 24 décembre 1916
, les soldats ne savent pas encore qu’ils vont vivre un Noël
qu’ils n’oublieront jamais !
 Dans les entrailles d’une tranchée de la Première Guerre Mondiale,

 accompagnés par l’échange épistolaire d’un « Poilu » avec sa fiancée
. On découvre la réalité de la vie dans la tranchée : 
l’effervescence du poste de communication, l’urgence de l’infirmerie,
 les appels du vaguemestre (service postal),
 la corvée de soupe, les éclats d’obus, les bombardements…

Entre les chenilles du char d’assaut et les hélices d’un avion écrasé,

 on avance au milieu d'une tranchée hors du temps 
qui nous conduit jusqu’au soir de Noël 
et nous raconte la trêve qui eut lieu entre les deux camps opposés,
 une nuit symbolique 
où le bruit des armes a cédé la place aux chants des soldats.



Eteindre la musique du blog
et cliquer sur le haut parleur du montage en bas à gauche 




Si l'on pouvait

Ah si l'on pouvait, sur toute la terre,
replanter les croix,
les croix des soldats de la dernière guerre
pauvres croix de bois ;
si pour arroser ces croix de misère
en chêne, en sapin,
on prenait les pleurs des femmes, des mères
et des orphelins,
on verrait pousser des forêts entières
qui nous cacheraient les murs, les frontières
et chaque matin,
le vent y viendrait chanter sa prière,
y viendrait aussi, blanche messagère,
la colombe, enfin !
Les arbres feraient le tour de la terre
si chacun pouvait, avec ses deux mains,
replanter un jour ces croix de misère
les croix des soldats de toutes les guerres.

Michel BEAU

dimanche 21 février 2016

Poème:...T'avais juste 20 ans...

T'avais juste 20 ans
1916...2016
en hommage à mon grand-père

************ 



Photos et cartes postales

un clic sur le lien ci-dessus


samedi 20 février 2016

Hommage à mon grand-père.....Photos et cartes postales...

 Hommage à mon grand-père

Un article posté en novembre 2013 

Voici quelques photos des cartes postales envoyées
par mon grand-père à sa fiancée
    pendant la guerre 14-18


Etre fidèle à ceux qui sont morts,
ce n'est pas s'enfermer dans sa douleur.
Il faut continuer à creuser son sillon droit et profond,
comme ils l'auraient fait eux-mêmes,
comme on l'aurait fait avec eux, pour eux.
Martin Gray

Mon grand-père était brancardier,
(le deuxième à gauche sur la photo)

il a fait toute la guerre...
Il s'est marié à son retour en 1919 a eu trois enfants...
Sa femme est décédée,
emportée par la grippe espagnole...maman avait trois mois
Il perdra tour à tour son petit garçon ...(même année que sa maman ...grippe aussi...il avait trois ans je crois)
puis sa fille aînée à l'âge de 7 ans décédée d'une péritonite
Mon grand-père s'est remarié et c'est sa deuxième femme qui avait fait l'album pour maman...Elle n'avait pas retrouvé les lettres juste les cartes...
C'est cette grand-mère que j'ai connue et qui a donc élevé ma maman...
Ils ont eu ensemble un fils, décédé à 40 ans d'un cancer...

 


  L'album a été retrouvé  dans un grenier,
maman est très heureuse de le feuilleter à nouveau..
Mon grand-père ne me parlait jamais de la guerre,
sauf une fois, j'étais en terminale
car j'avais un devoir à faire sur Verdun
et le "Chemin des Dames"...
Il a bien voulu me donner son témoignage...
hélas le devoir, je le cherche
depuis quelques années sans le retrouver...
        Anecdote...J'ai eu 2 sur 20...
car j'avais sans doute tout copié dans un livre
d'après mon prof...c'était 2 pour l'encre..
Moi, timide, j'ai osé dire le 2 vous l'avez mis à mon grand-père c'est son témoignage,
d'ailleurs je l'avais noté au début de mon devoir,
 c'est juste un témoignage ...
      Le prof a repris ma copie et me l'a redonnée quelques jours plus tard avec un 19, en disant excuse-moi...
je n'avais pas tout lu!!!!!!!
Mon grand-père était brancardier car avant de partir
 au régiment en 1913, il s'est crevé un œil en coupant du bois!
             Il m'a dit:
 "tu vois c'est une chance, j'ai sauvé des vies plutôt que de tuer"
          
  Il m'a dit aussi que parfois les tranchées allemandes et françaises étaient si proches que les soldats s'échangeaient tabac et nourriture...
puis le signal de l'assaut était donné,
 ils étaient obligés de s'entretuer...
               Il m'a dit avoir ramassé beaucoup de soldats agonisants tous prononçaient avant de mourir le même mot "maman"
 ou le prénom de leur fiancée ou femme...
Sans avoir appris aucune langue,
il me disait comprendre ces mots-là...
              Il a rapporté des tranchées des jambes pleines de plaies purulentes...
ma grand-mère lui mettait des petites bandelettes de linge fin matin et soir...
            
   Il a rapporté aussi de l'asthme
qui l’empêchait de dormir...
Et aussi son papier Zig-Zag et son tabac gris
 que j'allais lui acheter quand j'allais en vacances
chez mes grands-parents!

Voilà, il méritait bien cette page
                                         pour qu'on ne l'oublie pas, lui et ses amis...    

T'avais juste 20 ans!
un clic sur le lien ci-dessus

Bouquet de mots...Une photo est parfois...



Hier soir avant l'averse,
un arbre éclairé par le soleil couchant

vendredi 19 février 2016

Citation d'écrivain:...Khalil Gibran...La poésie...c'est une chanson...



  Copyrightdepot.com 00048672-2 
 
Fusion d'un graphisme et d'une photo de cosmos