Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

lundi 4 mars 2019

Poèmes: Overdose d'un soir...



 
Si chaque jour
Tombe dans chaque nuit
Il existe un puits
Où la clarté se trouve enclose.

Il faut s'asseoir sur la margelle
Du puits de l'ombre
Pour y pêcher avec patience
La lumière qui s'y perdit.
Pablo Neruda

49 commentaires:

  1. L'homme n'a de cesse depuis plus de 2000 ans que de faire des guerres, de chercher des noises à son voisin, de détruire, de violer, de profaner, de tuer. Je ne suis pas optimiste même si j'aimerais l'être. Et depuis qu'il y a ce formidable outil qu'est internet, c'est mille fois pire. Y circulent haine, envie, soif d'argent, délation, racisme, il est des jours où je suis si révoltée de tout ça que j'aurais envie de fermer mes sites et de revendre mon PC pour me préserver de ces boues nauséabondes. Ton poème met bien le doigt sur toute cette dérive des humains. Merci Marie d'avoir encore un peu d'espoir

    RépondreSupprimer
  2. Cela fait des lustres que je regarde plus les chaînes d'infos, elles ne s'intéressent à l'actualité que pour faire le buzz, chaque jour un fait divers chasse l'autre et finalement il ne reste qu'un murmure des faits d'hier.
    Joliment écrit ton poème, tu as raison de dire qu'il faut être solidaire et revoir nos relations entre nous, l'humanité devra faire face à bien des contraintes si elle veut se maintenir sur la terre
    Passe une douce journée MARIE
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  3. Je ne peux qu'adhérer à ce texte puissant qui donne la mesure de notre société en perdition, l'invitation à fermer les écrans est le meilleur conseil qui puisse être donné, il vaut cesser de se repaitre des toutes ces abominations qui transforment notre cœur à notre insu, le monstre des années sombres se réveille, ce qui a fait la richesse de ce pays fou le camp, la haine prend le pas sur l'amour, il est de notre devoir à tous d'agir pour que l'impassable ne devienne notre quotidien.
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Marie
    Overdose ....c'est tout à fait ça !!
    Mais que c'est joli dit ..Merci à toi
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer

  5. Une colère justifiée et que je partage. Je ne regarde presque plus la TV, et l'heure d'écoute à la radio le midi suffit amplement pour entendre ces infos qui passent en boucle tout ce qui va de travers dans notre Société : Manifestations, scandales en tous genres, corruptions. Ils alimentent tout ce qui peut mener à la violence. C'est à croire qu'il n'y a plus rien de beau dans notre Monde, et pourtant ... j'ai vu les papillons jaunes qui sont de retour, et aussi des abeilles qui commencent à butiner notre hydrangéa, les mésanges qui visitent les nichoirs ... le printemps est à notre porte. HEUREUX

    Chère Marie, tu l'as dit : C'est une overdose, mais pas celle d'amour et de partage comme nous le souhaiterions.

    RépondreSupprimer

  6. Je ne rate jamais les informations et il est vrai qu'il y a une overdose et nous finissons par saturer !
    Bravo pour ton superbe cri poétique !

    RépondreSupprimer
  7. En effet, il semble que les médias se complaisent d’annoncer les malheurs, les
    drames ou les catastrophes subis par notre monde qui va mal… et je comprends
    Marie, que tu en sois saturée, comme tu le dis à merveille dans ce poème où tu
    laisses éclater un ras-le-bol évident.
    Heureusement l’espoir demeure, ne le laissons surtout pas s’envoler avec l’amour,
    notre raison de vivre.

    RépondreSupprimer
  8. Oui c'est l'overdose Marie, mare , mare d'entendre tant de laideurs qui nous sont serinées chaque jour par des médias larmoyants. Si l'Amour coulait à plein flot au lieu de la haine distillée à longueur de jour, combien la vie serait facile à travers le monde.
    Merci pour ce poème qui exprime si bien ce mal être ..

    RépondreSupprimer
  9. Je comprends et partage cette overdose de tristes informations. Si l'on voulait tuer l'espoir, on ne s'y prendrait pas autrement.
    Et tu l'as très bien exprimé chère Marie.

    RépondreSupprimer
  10. Un poème dans l'air du temps !! Oui overdose des médias…..Et puis un peu plus de solidarité. Il faudrait peu de choses, mais voilà! l'homme est ainsi fait. Je suis frappé par l'individualisme ambiant .

    RépondreSupprimer
  11. Tout est manipulation à l'écran maintenant ! J'avoue moi même éteindre la télé ... nous sommes sous la politique de la peur, pour nous faire tout avaler... Il suffit de suivre souvent les informations étrangères, pour voir où s'en va la France !!!! Nous n'avons plus de clairvoyance et tout est faussé.

    Mais il y aurait trop à dire ... d'ici que ceux qui parlent d'amour, de liberté, ne soient pris pour comploteurs !!!

    Un cri d'espoir pourtant dans tes mots !

    Merci MARIE

    RépondreSupprimer
  12. Il est , hélas, trés justifié ce cri de « ras le bol » qui traverse ton poème, chère Marie!
    Pourtant, je te reconnais bien, éternelle sourcière d’espoir, dans l’avant dernière strophe
    que je savoure et emporte pour la route:
    « La plus belle des richesses
    C’est partager et aimer,
    Regarder avec tendresse
    Notre vie à dessiner. »

    Amitié, bisous. 😘🌺😘 Bettina

    RépondreSupprimer
  13. Un cri que je partage !

    Il y a longtemps que je ne regarde plus les infos à la télé. J'écoute mon poste de radio, c'est moins violent car
    pas d'images.
    Hélas ! la réalité est bien là.

    Cultivons l'espoir et saluons les belles actions, la beauté des choses. Heureusement, il y a des poètes comme toi !

    RépondreSupprimer
  14. Ce que vous dénoncez en très beaux vers Marie :
    Reflets d'un moment où l'histoire peut basculer
    Puissent vos notes d'espoir finir par l'emporter
    " Le pire n'est jamais sûr " Camus nous le prescrit :
    " Il faut imaginer Sisyphe heureux.. "
    A chaque jour suffit sa peine...si dieu le veut !

    RépondreSupprimer
  15. Je n'écoute plus les infos, je les suis sur le web (MSN actualité), comme ça, je peux zapper celles qui ne m'intéressent pas ou qui m'énervent. Merci pour ce cri très justement poussé, Marie, les médias sont souvent trop alarmistes.

    RépondreSupprimer
  16. Ce portrait est frappant de vérité, des mots forts pour mettre en évidence la cruauté de notre monde aujourd'hui. Je t'avouerai que je regarde rarement les informations, mais point n'est besoin, on nous rappelle tout le temps, partout la noirceur de notre époque.

    Oui, si seulement... mais l'espoir est là.

    RépondreSupprimer
  17. Gardons nos écrans ouverts pour y semer des paroles positives et des mots d'espoir, dans un monde à la dérive qui ne demande qu'à vivre... Si tu décroches qui ouvrira les yeux sur la beauté du monde et sur la richesse intérieure des hommes ?

    RépondreSupprimer
  18. Je me dis aussi chaque jour que je vais arrêter d'écouter les infos.. toute cette violence, les guerres, pauvres de nous, humains qui ne savons que nous détruire au lieu de mettre notre intelligence au service de la planète et de ceux qui ont besoin.

    RépondreSupprimer
  19. Après l'overdose suivons tes conseils pour une cure de désintoxication médiatique... assez de ne montrer que la boue, écoutons le vent dans les arbres et regardons le ciel

    RépondreSupprimer
  20. Malgré cette overdose il faut conserver l'espoir d'un monde meilleur.
    très belle journée

    RépondreSupprimer
  21. J'ai arrêté de regarder les infos depuis le 13 novembre 2015. Et je ne m'en porte pas plus mal. Je préfère célébrer la vie que de toujours voir le noir autour de moi. En Suisse, on a une émission qui a beaucoup de succès "passe-moi les jumelles". Elle passe le vendredi soir et elle fait la part belle aux rêves, aux gens heureux, aux artistes et aux belles histoires. Une bouffée d'oxygène! Bises alpines

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que l'idée est bonne. Il faudrait que la France prenne exemple !

      Supprimer
  22. Voilà bien longtemps que je tourne le dos aux médias, à la morosité,à la tristesse afin de privilégier la joie de vivre, la lumière, le partage, l'amitié sans oublier de tendre la main à ceux qui en ont besoin. La vie est courte, la rendre lumineuse n'appartient qu'à nous.

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour,
    Ton poème n'est que vérité. Les médias usent de leurs pouvoirs pour diffuser que des mauvaises nouvelles. Je pense que si on parlait moins de tout ça il y aurait moins de violences.
    Déjà, je trouve que le français est triste. Il est torturé de l'intérieur et ne sait pas sourire. je parle bien-sur en général ! La France est un si beau pays et qu'il est triste de voir sa population se déchirer.

    RépondreSupprimer
  24. Tu as raison Marie,on nous vend juste de la "salissure , du mal, encore du mal ", il y a pourtant tant de belles choses à regarder autour de nous, la nature est si belle qu'elle nous offre des cadeaux parfaits: de belles images et la sérénité !

    RépondreSupprimer
  25. De ton beau poème, je garde l'espoir sans lequel tout le reste est si peu!
    Peut-être est-ce plus facile ici en Espagne où les gens aiment tant la vie, le rire, la vraie fraternité.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  26. Tu as bien raison, cette violence toutes les fins de semaines est usante et très pénible et ces journalistes qui font mousser la haine, c'est affreux, en plus ce n'est pas ce qui enrichit notre pays... On a besoin d'une grande bouffée de générosité au contraire !
    Bisou Marie

    RépondreSupprimer
  27. Je relis tes dernières publications ..
    Bon et doux weekend Marie
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  28. quand on voit ces fous qui gouvernent le monde, on peut se
    poser des questions sur l'avenir ! les français sont des
    râleurs c'est bien connu, mais on sait aussi rigoler et aimer
    non ???

    RépondreSupprimer
  29. Merci Marie pour les mots de Philippe Mac Leod, une belle découverte !

    RépondreSupprimer
  30. Merci à tous pour vos messages!
    Le temps est précieux et souvent on perd la plus belle partie de notre vie dans les "blas blas blas" diffusés par nos écrans!...

    RépondreSupprimer
  31. Suivre l'étoile qui scintille encore, et s'y accrocher, là est le seul espoir !

    RépondreSupprimer
  32. Overdose c'est exactement ça, ton poème est tellement vrai ! Les médias ne jouent plus leur rôle d'information, ils créent le buzz et d'ailleurs répètent tous la même chose...Comment notre jeunesse peut-elle avoir de l'espoir en l'avenir dans ce ramassis de mauvaises nouvelles ? Il faut garder espoir et les aider à voir du positif et à retrouver les vraies valeurs...Merci pour tes mots.
    Je n'ai pas trouvé comment m'abonner à ta newsletter !

    RépondreSupprimer
  33. il reste des moments calmes et positifs heureusement

    RépondreSupprimer
  34. très juste ! bonne soirée

    RépondreSupprimer
  35. Il est vrai que l'époque est bien morose. Pas grand chose de positif: égoïsme, violence et intolérance ! Quant aux médias ils mettent souvent l'huile sur le feu…..Mais 'un autre côté il est temps de changer de ce système usé jusqu'à la corde où les inégalités deviennent de plus en plus criantes.

    RépondreSupprimer
  36. Bonsoir Marie
    Que de bon sens, d'évidences et de vérités dans ce poème.
    Les hommes n'ont jamais eu autant de moyens de communication à leur disposition et n'ont jamais été autant étrangers les uns aux autres.
    Et pourtant il y a tant d'amour à donner et de choses à partager.
    Amitié

    RépondreSupprimer
  37. Merci pour cette poésie du début du jour.

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour Marie
    Je ne comprends pas je t'ai laissé un commentaire et je ne le vois pas ! Je sais que tu les modères mais c'est bizarre...Je disais...à peut près ça : que moi non plus je en suivais pas les infos sur les médias et que je préférai lire des articles quand je le désirai et pas me laisser envahir par la TV chez soi. Le temps est précieux et ton superbe poème recentre sur l'essentiel ce qu'on a à partager...
    Je te demandais aussi mais peut-être est-ce dans un autre message comment je pouvais m'abonner à ta newsletter je ne trouve pas l'endroit sur ton blog. bises ne t'en fait pas je te garde en attendant dans mes favoris et je ne t'oublie pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire a été publié le 11 mars voir plus haut...
      Pour la newletter
      Newlett

      Supprimer
  39. Bonsoir Marie, ton poème est très beau et je suis du même avis que Dédé (voir son commentaire plus haut). Je regarde également l'émission "Passe-moi les jumelles", c'est un vrai régal. Cela fait du bien de voir la nature. Je contemple encore et encore cette magnifique émission.
    Douce soirée et mes bisous ♥

    RépondreSupprimer
  40. Le désespoir nous détruit. Les médias orchestrent ce désespoir.
    La TV surtout nous berce dans cette ambiance morose avec délectation.
    Il faut l'éteindre et ne surtout pas la rallumer pour regarder les journaux télévisés.
    Ça fait du bien, même si parfois je passe pour un extra-terrestre.

    RépondreSupprimer
  41. Overdose d'écran, c'est vrai!

    RépondreSupprimer
  42. Le titre "L'overdose" est en lui-même très significatif, il est bon de se désintoxiquer en urgence. Le monde de l'argent est le vrai fléau qui s’accapare tous les médias et le résultat est là, terrifiant.

    RépondreSupprimer
  43. e portrait est frappant de vérité, des mots forts pour mettre en évidence la cruauté de notre monde aujourd'hui. Je t'avouerai que je regarde rarement les informations, mais point n'est besoin, on nous rappelle tout le temps, partout la noirceur de notre époque.

    Oui, si seulement... mais l'espoir est là.

    RépondreSupprimer
  44. Au-delà des écrans
    Scintille la vraie vie
    sachons y cueillir ses lumières!

    Merci à tous

    RépondreSupprimer
  45. Une très belle manière de parler de l'overdose. Et bien trouvée l'illustration.

    RépondreSupprimer
  46. Je ne comprends pas pourquoi je ne reçois plus ta news... je vais essayer de me réabonner.
    Tes derniers articles sont magnifiques.
    Merci pour ces pages offertes.
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  47. C'est nettement mieux que BFM TV!!!!


    demain nous aurons encore les GJ de sortie.....avec le lot de casses en tous genre!!


    bravo pour ce poème


    bon WE


    amitiés


    MM

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire