Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

mercredi 27 janvier 2021

Poème: Deux oiseaux de cristal

 




Un clic sur la photo pour l'agrandir

 Pyrénées: Le Têt en hiver

Rando du "Petit Canada" 


Première photo: des branches d'arbre couvertes de neige et de givre, 

on dirait de grands oiseaux blancs...

Au dégel, on les retrouvera dans une plume de nuage





29 commentaires:

  1. Bonjour Marie,
    J'ai été subjuguée par tes deux oiseaux blancs, alors je l'ai relu trois fois ce poème tellement émouvant et ces paysages enneigés sont vraiment magnifiques et réveillent mon envie de partir à la montagne me vautrer dans la neige et régénérer mes poumons d'air pur, et le soir en famille épuiser mes yeux à regarder les bûches se consumer dans la cheminée.
    Ton poème, malgré sa tristesse, m'a emmenée ailleurs et j'ai aimé ça !
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  2. J'aime ta poésie ma chère Marie. Tes oiseaux enneigés, si blancs, si beaux. J'aime tes photos qui m'emmènent loin vers des paysages merveilleusement givrés.Un peu de tristesse, mais tant de beauté !
    Merci à toi.
    Douce soirée.

    RépondreSupprimer
  3. Superbe interprétation de cette nature si belle Marie !

    RépondreSupprimer
  4. Vraiment magnifiques ces oiseaux blanc, dans ce décor de rêve, lesquels
    après bien des péripéties sont devenus « oiseaux de cristal »…
    Merci ma chère Marie de ce poème d’une grande beauté malgré son fond
    un peu mélancolique.

    RépondreSupprimer
  5. Triste sort pour ces deux oiseaux prisonniers du gel !

    Jolies photos dont celle que tu as travaillée pour illustrer ce beau poème !

    bisous1 à toi, Marie

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique un bel endroit et de superbes vers merci du partage belle soirée amitiés

    RépondreSupprimer
  7. J'admire toujours cette imagination dans tes mots sur une simple photo. Des photos magnifiques, et un poème à la fois triste et beau. Deux oiseaux dont le sort est scellé par le givre.

    Belle écriture Marie, belles images.

    RépondreSupprimer
  8. La nature nous offre toujours de quoi nous émerveiller.
    Tes mots et ta composition sont toujours pleins d'une poésie qui me ravit.
    Merci Marie

    RépondreSupprimer
  9. Les photos sont superbes Marie et le poème de toute beauté aussi. Contente de te retrouver.

    RépondreSupprimer
  10. Magnifiques photos , merci Marie
    Ces deux oiseaux pris dans le froid font peine !
    Bises

    RépondreSupprimer
  11. Une très jolie rando qui porte bien son nom car en hiver on se croirait en effet au Canada. Ton poème est superbe et me laisse un sentiment de tristesse car ces deux jolis oiseaux vont forcément disparaitre avec le redoux, et auront-ils le temps de s'envoler avant le dégel ?

    RépondreSupprimer
  12. Quelle belle envolée, l'hiver est encore plus inspirant quand il met son blanc manteau, c'est très beau Marie, merci. Douce journée à toi. brigitte

    RépondreSupprimer
  13. Ces oiseaux blancs sont des merveilles, le poème leur va bien! bravo.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir chère Marie,

    Quel lieu somptueux que tu as décrit avec grand talent !
    Et quelles superbes photos !

    RépondreSupprimer
  15. belle mise en scène pour ces oiseaux d'hiver . Tes poèmes sont toujours empreints de tendresse et souvent de nostalgie douce qui parlent à mon coeur.

    RépondreSupprimer
  16. J'ai eu très peur pour ces oiseaux givrés, avant de comprendre qu'ils n'étaient que des "oiseaux de neige" aussi joyeux que peuvent l'être nos "bonhommes de neige" ! Les oiseaux ont raison de migrer avant l'hiver pour des contrées où le soleil ne risque pas de les voir fondre ...

    RépondreSupprimer
  17. Deux oiseaux blancs
    figés dans le vent
    l'un crie implorant
    le soleil brûlant
    de les libérer de ce carcan

    RépondreSupprimer
  18. Divines photos qui font rêver à l'envol d'oiseaux de verre et de chimères. Le poème les aime et les fait vivre pour nos yeux émerveillés.
    Merci Marie.

    RépondreSupprimer
  19. Une belle rencontre...
    L'hiver porte en lui une magie qui ne cesse de nous étonner.
    Ton poème à la légèreté, la délicatesse de ces oiseaux éphémères.
    C'est un bonbon maquillé de sucre glace.
    Une lecture remplie de lumière.

    RépondreSupprimer
  20. dure rencontre avec l'hiver ....
    tes photos sont magnifiques ....de très beaux paysages
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  21. Ces beaux oiseaux de cristal me donnent froid mais les images sont belles, ici plus de pluie que de froid mais c'est moche !

    RépondreSupprimer
  22. La magie de l'hiver. Tes photos sont très belles. Heureusement que ce sont des oiseaux en bois !!

    RépondreSupprimer
  23. QUELLE merveilleuse photo, MARIE ... QUAND la nature sculpte la beauté
    et malgré le froid rendu, on aimerait voir s'envoler ces âmes brisées !

    Très beau

    RépondreSupprimer
  24. J'ai l'impression d'entrer dans un conte de Andersen .
    Le vilain petit canard devenu grand , majestueux de beauté , sa rencontre avec son Autre , un amour éternel figé.
    C'est magnifique.

    RépondreSupprimer
  25. Les mots s'envoleront avec le soleil. Original et beau

    RépondreSupprimer
  26. "La magie du blanc des oiseaux gracieux aux champs enneigés où l'on redécouvre la pureté et l'innocence, un si grand bienfait qui éclaire nos jours de joie et de poésie. "
    Merci pour tes mots toujours si poétiques déposés sur mes pages.
    Belle semaine
    Balaline

    RépondreSupprimer
  27. Ta poésie est le reflet d'un regard attachant sur la nature et les paysages.
    Magnifique poème , j'ai adoré
    Douce journée Marie
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Marie

    avec ces deux oiseaux, c'est un beau poème que tu nous " cygne "

    Amitiés

    Christian

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Si une fenêtre indésirable s'ouvre fermez-là en cliquant sur la x en haut à droite...ce n'est pas un virus mais blogger qui la met et je ne peux rien faire

Balises pour rédiger un commentaire