Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

mercredi 20 juillet 2016

Poème:...Un cri dans la nuit...


Je suis retournée sur les sentes de Fondoire
et les sculptures des troncs de la forêt 
m'ont transmis d'autres mots...

Un clic sur le lien ci-dessous



Aujourd'hui 20 juillet 2016
Un cri dans la nuit













12 commentaires:

  1. Tes mots m'évoquent une bien triste actualité...
    Mes amitiés
    Alain

    RépondreSupprimer
  2. Très symboliques ces sculptures comme tu le traduis dans le texte.

    RépondreSupprimer
  3. Un cri n'est qu'une vibration de l'air ambiant que l'on ressent et qui nous transmet une douleur
    Tes mots s'imprègnent de l'actualité récente...
    Joliment écrit
    Douce journée Marie
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour
    Des sculptures très expressives et de là ton texte prend toute sa force !
    Merci à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Un poème dont la gravité souligne ton talent, chère Marie. Pas un mot de trop pour illustrer ces sculptures tragiques. C'est une composition forte et lancinante. Si proche des peurs d'aujourd'hui!
    Lorraine

    RépondreSupprimer
  6. Ton poème est très beau et les sculptures aussi.
    Le tout a une force incroyable. Merci, Marie.
    Ce cri, j'espère que tous l'entendront.
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  7. Seul le silence est digne devant un tel moment, devant tes mots si justes, si vrais ! Je partage. Amitiés. Joëlle

    RépondreSupprimer
  8. Des sculptures dont l'expression nous ramène vers les événements graves de ces derniers jours.

    RépondreSupprimer
  9. des cris d'une douleur qu'on ne voudrait pas entendre...

    RépondreSupprimer
  10. Des cris pathétiques, plus forts que les mots, il faut les entendre même si nous sommes bien impuissants à les consoler, à les accepter même... Nous sommes démunis face à la douleur... C'est très beau !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Marie, le désespoir se hurle, se crie. Un grand merci pour tes mots "chez moi". A bientôt

    RépondreSupprimer
  12. Un merci pour tous vos messages...
    Un merci...
    Que tous ces cris de chaque jour
    de chaque nuit
    se taisent enfin...

    et que chaque matin
    nous pourrions chanter avec Jacques Brel

    "Quand on n'a que l'amour
    Pour parler aux canons
    Et rien qu'une chanson
    Pour convaincre un tambour

    Quand on n'a que l'amour
    Pour tracer un chemin
    À chaque carrefour

    Alors, sans avoir rien
    Que la force d'aimer
    Nous aurons dans nos mains
    Ma mie, le monde entier"

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire