Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

vendredi 5 octobre 2018

Poème: ...Intervalle de silence...




*****************

Un clic pour agrandir l'image

28 commentaires:

  1. De ce paysage marin crépusculaire remontent des souvenirs lointains un peu
    mélancoliques, mais que cette petite fleur veut ignorer, en dansant sur la grève
    une vie d’espérance. Merci Marie de ce poème magnifique et de sa mise en page
    parfaitement en harmonie avec tes mots.

    et douce soirée

    Aube

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir chère Marie,

    Très belle poésie pleine de sensibilité !

    RépondreSupprimer
  3. Ô mer! Tu sais si tendrement bercer nos rêves silencieux...
    Ta poésie me touche, en fermant les yeux, la mer est là, je l’entends.
    Et ça fait un bien fou.

    "La mer ourle d’écume le bord de la plage ;
    Un rêve de satin blanc m’étreint, bien peu sage,
    Sur le sable de la vie de brumes drapé.
    Il flotte dans l’air ses étincelles salées…

    Une mère foule l’horizon sans corsage,
    Une trêve faite d’embruns clairs, un passage…
    Sa fraîche aubade se fait fiévreuse paresse,
    Invite mon âme pour de fauves caresses !

    J’espère, les yeux fermés, la folle rencontre.
    Je frissonne, je jette dans l’ombre ma montre
    Pour cacher mon age et garder sa belle image,
    Boire sa solitude et baiser son visage.

    La femme légère glisse tout en silence,
    J’ai perdu son soupir dans un rêve d’enfance…"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci...Je crois que je vais aussi jeter ma montre pour oublier le temps qui passe!
      oublier l'avenir qui se rétrécit comme une peau de chagrin!
      Merci pour ce merveilleux poème!

      Supprimer
  4. Les souvenirs, même lointains, vont et viennent au rythme des marées. Nous voulons les retenir car ils nous appartiennent, ils sont notre vie.

    J'aime ton poème empreint de nostalgie mais aussi d'espoir quand fleurit la rose des sables.

    RépondreSupprimer
  5. la vie en poésie avec talent c'est ce que je ressens

    RépondreSupprimer
  6. Assis sur les rochers au soleil couchant et écouter le murmure des vagues dans l'intervalle du jour et de la nuit
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  7. Ton poème est très beau Marie et bien sûr, ton image me fait penser à ma chère Bretagne. Dès que je vois la mer, je pense à mon Iroise mais j'aime toutes les mers et tous les mots qui savent parler de beauté. Bon w-e

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Marie
    Merci pour ce très beau poeme , il n'y a que l'ocean pour charrier nos souvenirs , les bons et les mauvais
    Je suis souvent assise sur les rochers pour écouter ...
    Bises à toi

    RépondreSupprimer
  9. Dans le silence du crépuscule toutes les voix aimées envahissent notre coeur...
    merci Marie tes poèmes trouvent toujours en écho et font vibrer la corde sensible

    RépondreSupprimer
  10. Je suis encore en voyage, merci Marie pour ce poème et ces images, l'évocation est précieuse... Doux week end. brigitte

    RépondreSupprimer
  11. "Ces intervalles de silence", puis beaucoup plus fort, presque fracassante revient la vague blanche qui vient mourir sur le rocher...ainsi s'en vont nos jours, en moments durs ou doux, ainsi passe le temps, notre temps !
    Merci pour cette symphonie,mots,mer, images et poésie mêlés.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Marie,
    Ce poème est vraiment magnifique, je l'adore !
    Bon week-end, bisous !

    RépondreSupprimer
  13. Tristes
    se et mélancolie des souvenirs qui remontent en cette journée au bord de la mer

    Une rose reste en fleur et nous fait espérer en des jours meilleurs


    J'ai beaucoup aimé ce poème délicat chère Marie Ta mise en page est parfaite comme toujours.

    Merci à toi

    RépondreSupprimer
  14. Il faut savoir saisir cette minute de silence pour l'apprécier .. Et surtout prendre le temps de l'écouter.
    Très joli poème ...
    Bon et doux Dimanche MARIE
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  15. La musique de tes mots dans ces intervalles de silence.. superbe "mélodie" pour aimer cette quiétude

    RépondreSupprimer
  16. Tes mots me parlent tant Marie. Magnifique poésie dans la douceur de ce dimanche.
    Merci pour ce partage qui chante.
    Den

    RépondreSupprimer
  17. C'est toujours ce que mon cœur ressent lorsqu'il se trouve tout près de l'océan. Merveilleux dimanche pour toi

    RépondreSupprimer
  18. Douceur, tendresse, délicatesse.... un souffle suspendu , le emps d'un bien agrèable lecture

    RépondreSupprimer
  19. Je relis ce magnifique poème
    Bon et doux LUNDI MARIE
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  20. Chère Marie, j'ai l'impression de vivre tes mots. Assise au bord de l'Océan, nostalgie du passé et souvenirs d'enfance. Un superbe poème qui me parle fort.

    RépondreSupprimer
  21. Le silence est de plus en plus présent dans ma vie. Il s'installe à mes côtés et me murmure à l'oreille des mots si doux qu'ils en sont des caresses.

    RépondreSupprimer
  22. Se laisser bercer par tes mots
    comme nous bercerait la vague
    le temps de lire tes images
    souffle suspendu à ta phrase
    en accostant sur ton rivage

    RépondreSupprimer
  23. Très belle page, Marie.
    Merci !
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  24. Très belles sensations palpables...
    Salah

    RépondreSupprimer
  25. superbe poésie , on se laisse entraîner avec joie!

    RépondreSupprimer
  26. Dans ce souffle en suspens, il est fleur qui rit sur la grève et s'ouvre à l'espoir !

    Te lire est pure merveille, merci MARIE !

    RépondreSupprimer
  27. Un intervalle de silence que je savoure intensément!
    Merci, chère Marie!

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire