Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

mardi 22 juin 2010

Poème: Mon enfant de bois


Copyrightdepot.com 00048672-2

Il ne reste de toi..

11 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé...
    superbe

    RépondreSupprimer
  2. Toujours un plaisir de lire tant d'émotions partagées

    RépondreSupprimer
  3. Il arrive aux mamans de perdre leur bébé avant de les connaître mais elles ne les oublie jamais...Elles ont tellement chanté ce refrain de Mannick:

    "Reste au creux de moi, mon enfant, mon tout petit
    Reste au creux de moi, le voyage n'est pas fini"...(Berceuse pour un petit enfant à naître)

    Mais leur bébé a terminé le voyage trop vite.

    RépondreSupprimer
  4. Que te dire ?
    Que ce soit ton frère ou ce petit qui n'a pas vu le jour, tu as trouvé les mots qui émeuvent au plus profond de soi.

    C'est toujours trop tôt, trop vite, quand l'enfant qu'on attendait ne viendra pas.
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  5. Petite âme souvenir
    Qu'une mère porte
    Comme un cadeau
    Égaré en son cœur!
    Petite perle oubliée
    qui renaît
    chaque fois
    qu'un bébé apparaît
    dans ce monde indifférent
    qui écrase nonchalamment
    les restes de toute vie!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir


    Un poème déchirant sur un sujet sensible, que tu as conduit d'une main de maître.

    amitiés,

    Jean-Luc

    RépondreSupprimer


  7. Ma peine est si grande et il était si petit...

    Car oui, cela est arrivé... Une nuit.
    J'ai du mal à dire "je".

    Comme dans un cauchemar...

    Mais peut être était ce mieux ainsi ?

    Je n'ai pas eu le choix, quand il s'est installé en moi,
    et celui qui m'a fait ce bébé ne m'a pas demandé mon avis non plus...

    Mais je n'ai également pas eu le choix quand cette nuit là,
    il est parti de moi.

    J'ai peur...

    Mais merci d'écrire, pour me montrer qu'on est pas forcément seules.

    RépondreSupprimer
  8. « Une mère, c'est vaste comme le monde.
    Elle est l'univers de chaque enfant qu'elle a porté,
    un univers unique qu'elle a inventé à chaque maternité. »
    Pierre Karch

    RépondreSupprimer
  9. quelle offrande!

    quelle émotion!

    une grande poésie d'amour!

    quel partage!

    un énorme merci pour cette poésie digne et belle!

    gérard

    RépondreSupprimer
  10. Berceuse pour un enfant à naître

    Refrain:
    Reste au creux de moi, mon enfant, mon tout petit
    Reste au creux de moi, le voyage n'est pas fini


    Je sens que tu es là, enveloppe de nuit
    J'écoute sous mes doigts mon ventre qui frémit
    Je ne sais pas encore où cognera le fruit
    Ni le cri de mon corps, en m'arrachant ta vie

    Je suis ton horizon, ta bouche et ta chaleur
    Ma plus belle chanson, c'est le pas de ton cœur
    Et quand revient le soir, tu m'offres la douceur
    De tes sursauts bavards, et je t'apprends par cœur

    Tu glisses à travers moi jusqu'à l'orée du jour
    Ou tu t'échapperas à force d'être lourd
    Tu es le prisonnier de mon toit de velours
    Et je ne peux manquer ton rendez vous d'amour

    Mannick

    RépondreSupprimer
  11. Tout est dans le titre de ton émouvant poème

    "mon enfant de bois"

    tu as dit une trés belle phrase:"Rien n'est jamais grave vu de l'exterieur" et c'est si vrai et si profond car ça explique même le fond de ton poème.

    Perdre un bébé sans le voir n'est pas aussi façile pour une maman que celà puisse paraitre en effet.

    Les mamans gardent un trés fort amour pour ces bébés des fausses couches ou avortement spontané,c'est vraiment surprenant ce sentiment fort entre une maman et cette partie d'ellle qui n'arrive pas à voir la lumière du jour et vivre.

    C'est vrai que le souffle de la vie de ce bébé fut un brève souffle mais il laissa une profonde marque d'amour sur le coeur de la maman.

    Un émouvant et trés beau poème comme tu sait l'écrire ta sensible et belle plume.

    bonne soirée..

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Si une fenêtre indésirable s'ouvre fermez-là en cliquant sur la x en haut à droite...ce n'est pas un virus mais blogger qui la met et je ne peux rien faire

Balises pour rédiger un commentaire