Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

samedi 23 mars 2013

Poème:...La maison désertée...


A Andahualillas, il est une vieille demeure 
abandonnée à l'ombre des pisonays ...
Prenez le temps d'écouter ses chuchotements
semés dans les vents du temps... 

Copyrightdepot.com 00048672-2



La maison déchirée
A fermé ses paupières…
Dans son cercueil glacé,
Elle crie ses hivers…



photos de Andahuaylillas suivre le lien
  Raqchi, Andahuaylillas lac de Harapay Lucre

19 commentaires:

  1. la maison est hantée ??
    est ce que tu y es entrée ?
    en tout joli écrit
    amitiés Marie
    bonne soirée
    joelle ( ozy)

    RépondreSupprimer
  2. un poème qui illustre si bien cette maison déchirée... j'aime beaucoup ton texte

    RépondreSupprimer
  3. Ozy, Josette...Merci pour vos mots à ma vieille maison...
    Maison envoûtante semblant abandonnée sur la place d'un village...

    RépondreSupprimer
  4. Joëlle Colomar24 mars 2013 à 08:35

    Je sens l'âme de ta vieille maison parler de coeur à coeur. Bon dimanche Marie. Amitiés; Joëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle était attirante cette vieille maison...J'aurais aimé m'attarder pour l'écouter...

      Supprimer
  5. Voilà donc la vraie maison de bois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "La maison que l'on aime,
      Notre maison de bois,
      Vaut bien mille HLM
      Et même plus que ça !"

      "La maison de l'enfance...
      Les cerisiers trop vieux
      Et la vigne sauvage,
      Maman, les larmes aux yeux
      Retrouve les images;"

      Anne Vanderlove...http://www.musikiwi.com/paroles/anne-vanderlove-notre,maison,34115.html

      Supprimer
  6. Inquiétante cette maison...Et pourtant, un je ne sais quoi qui attire. Bises Marie. Bravo pour le nouveau look de ton blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'elle a des choses à dire cette maison...Ecoutons-là...
      Elle se trouve à 3198 mètres d'altitude dans le village d'Andahuaylillas à 45 km de Cuzco.

      Merci d'aimer le nouveau look...je n'y suis pas encore habitué vraiment et il reste quelques petits détails de police à modifier!

      L'arrière plan est une de mes photos du Pérou prise à Puerto Maldonado sur le fleuve Madre de Dios

      Bonne journée!

      Supprimer
  7. Une ruine, une demeure abandonnée produisent toujours sur moi une grande émotion, c'est pourquoi je suis particulièrement sensible à ton beau poème si touchant. La photo également est superbe.
    Amicales bises
    Alain

    RépondreSupprimer
  8. Merci d'avoir fait un petit coucou à cette maison bien solitaire...

    RépondreSupprimer
  9. Maison des souvenirs
    Par l'arbre portés
    Dans ses branches et ses racines
    Tout est emmagasiné
    Mémoire des lieux
    En nos cœurs emprisonnés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impressionnant ces vieilles pierres renfermant tant de souvenirs!

      Supprimer
  10. Mais l'arbre, "conteur sage", est là pour transformer ses larmes en pluies d'étoiles ....que le pèlerin, l'enfant ou le rêveur cueillent en venant s'asseoir, jouer ou en caresser le bois et les pierres !

    J'aime tes nouvelles pages baignées dans le sang chaud du soleil !!!

    T'embrasse tendrement marie : sabine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'arbre symbole de la vie
      arbre portant cicatrices du temps
      témoin cependant
      devant cette maison morte

      Supprimer
  11. Mais l'arbre, "conteur sage", est là pour transformer ses larmes en pluies d'étoiles ....que le pèlerin, l'enfant ou le rêveur cueillent en venant s'asseoir, jouer ou en caresser le bois et les pierres !

    J'aime tes nouvelles pages baignées dans le sang chaud du soleil !!!

    T'embrasse tendrement marie : sabine.

    RépondreSupprimer
  12. Il me vient des souvenirs tout autant que de questions
    devant cette "maison" qui passe au fil de tes mots
    maison d'enfance et livre de vie
    maison d'ailleurs et livre du monde
    Même sur ces vieilles pierres "déchirées"
    le soleil vient se poser
    Même au travers des coeurs déchirés
    Il est une lumière ...

    Ta nouvelle mise en page est belle et chaude
    et le soleil y est levant... Si si si !
    Bises

    Paul

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Symbole du temps qui passe
      La maison offre ses cicatrices
      au soleil
      Dernier sourire peut-être
      pour ceux qui viennent l'écouter!

      C'était un soleil couchant mais les soleils couchants sont promesses d'aurores nouvelles...

      Supprimer
  13. On imagine la vie derrière les murs, ne restent que l'image et l'imagination pour entendre la maison parler encore. La pierre garde t'elle en elle tous les secrets d'antan ?

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire