Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

dimanche 19 mai 2013

Poème:...Les bancs sont là...



 Copyrightdepot.com 00048672-2

 Inspiré par le poème "Mon banc" de Arielle

Qu'ils soient de pierres 
Ou de vieux bois...

7 commentaires:

  1. Les bancs racontent des histoires c'est bien connus

    RépondreSupprimer
  2. ....et les mots qu'ils cueillent, même silencieux, coulent sur leurs rides en rivières fleuries !

    Oh marie, j'arrive sur un rire d'hirondelle et un éclat d'asphodèle, si gentiment déposés dans mon jardin des mains de ton coeur, et me voilà sur un banc, en plein soleil, les pieds nus savourant le velours de la terre, l'âme tout enveloppée de senteurs de bois ........Ton univers intérieur est un vrai PARADIS !!!

    Merci, merci MERCI ......pour toutes ces perles d'amitié que tu sèmes ça et là sur mon chemin et qui étoilent mes pas , TENDREMENT : sabine.

    RépondreSupprimer
  3. Assise sur le banc,
    Je réponds aux allées fleuries
    " Vos couleurs égaient les cœurs épanouis
    Dans leur belle compagnie."
    Assise sur le banc,
    J’entends chanter
    Glaïeul, Tulipe, Œillet,
    " Notre beauté est une fête
    Notre odeur est une ivresse!"
    Majdouline Borchani

    http://magdou-line.blogspot.com/2013/02/le-banc-fleuri.html

    RépondreSupprimer
  4. confidents discrets, les bancs se souviennent...
    bon dimanche Marie

    RépondreSupprimer
  5. Il était vide, j’étais seul.
    J’avais souvent remarqué que les gens ne s’asseyent point sur un banc déjà occupé. Est-ce par discrétion, crainte ou timidité ?
    Il était vide, j’étais seul.
    J’attendais de voir qui s’y poserait pour pouvoir, à mon tour, m’y installer. Ce n’était point de la provocation, juste un jeu d’opportunité. Qui pourrais-je, aujourd’hui saluer ?
    Il était vide, j’étais seul.
    Un oiseau l’a survolé, puis sur le dossier s’est posé. Je me suis approché, il s’est envolé, laissant le temps à mes pensées, sur ses ailes, de s’installer. Ensemble nous nous sommes envolés au-dessus de la terre, au-dessus de la mer, espace et liberté…
    Il était vide, j’étais seul…

    ABC

    RépondreSupprimer
  6. Gérard
    Sabine
    Majdouline
    Josette
    ABC

    Quel beau cadeau que d'avoir fait parler ce vieux banc avec tant de poésie!...
    Un merci chaleureux à vous tous...
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien venir m'asseoir un moment sur ton banc... pour un instant de sérénité

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire