Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

mercredi 26 juin 2019

Poème: La ravaudeuse d'émotions...







******

Vous pouvez commander votre livre
Métiers improbables

53 commentaires:

  1. Bel hommage à ces femmes qui abîment leurs yeux et leurs doigts sur l'ouvrage.. Tes métaphores nous emportent sur d'autres rivages très beaux

    RépondreSupprimer
  2. Super beau ! ♥
    J'ai vraiment hâte de recevoir mon exemplaire pour lire toutes ces merveilleuses inventions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un voyage sur le fil de l'imagination et de l'amitié

      Supprimer
  3. je me régale de la lecture des métiers improbables...

    RépondreSupprimer
  4. C'est très beau Marie et je crois que nous aimerions tous, au détour d'un de nos chemins, croiser une ravaudeuse d'émotions qui pourrait apaiser un peu nos peines, nos souffrances, nos maux.... Très touchant ton texte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une ravaudeuse que j'ai rencontrée en Éthiopie...Elle m'a donné son sourire...

      Supprimer
  5. Magnifique texte qui répare les cœurs et guérit les âmes
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  6. Quel joli poème que je n'ai pas encore lu dans mon recueil...voilà quelqu'un que nous aimerions tous rencontrer un jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai rencontrée en Éthiopie...
      Elle m'a offert son sourire...

      Supprimer
  7. Magnifique , merci Marie
    on ne peut que se regaler avec ce livre que je lis en ce moment avec grand plaisir ..
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque métier improbable est une porte d'espérance

      Supprimer
  8. Improbable mais tellement beau qu'il mériterait d'exister vraiment !

    RépondreSupprimer
  9. Je me délecte en ce moment avec ce livre , je viens de relire avec plaisir ton métier improbable.
    très belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des métiers improbables qui tracent des chemins d'espérance

      Supprimer
  10. Un métier qui m'a beaucoup plu...
    Merci pour ce partage en couleur de notre livre en noir et blanc, Marie.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Noirs et blancs
      ou en couleur
      Nos métiers sont des graines de rêves et d'espérance

      Supprimer
  11. C'est un bau métier: raccommoder les âmes en détresse !!

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Marie,
    Je la démultiplierai bien à l'infini ta ravaudeuse d'émotions tant son chant est doux à mon oreille et ses actions plaisantes à mon cœur. Ton poème scintille de rimes merveilleuses.
    Bien Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a tant de choses à raccommoder dans notre monde

      Supprimer
  13. Tu me fais penser à ma grand-mère veuve avec trois enfants et qui s'était abimé les yeux à coudre nuit et jour, elle était lingère dans une grande maison, comme on dit !
    Merci pour cette merveilleuse ravaudeuse d'émotion Marie, c'est si important de raccommoder les âmes !
    J'aurais besoin d'elle pour broder le peurs sur ces trames d'écume ...
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brodons et tissons avec nos fils d'amitié des trames d'espoir

      Supprimer
  14. Oui, je l'ai lu et combien j'ai eu des perles de pluie sur mon visage. Comme j'en voudrais des écheveaux d'amour...Je t'embrasse, à bientôt ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tissons et tressons nos fils de pluie et de brume

      Supprimer
  15. Comme cet écrit est beau et est bien présenté.
    Je suis sous le charme tu sais.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tisser et tresser des écheveaux d'amour et d'amitié

      Supprimer
  16. Chère Marie, ton poème est merveilleux. Quelle belle rencontre tu as faite ! Ce fut un partage d'émotions entre cette dame ravaudeuse et toi.
    Ce cadeau qu'elle t'a fait, nul doute que tu le garderas précieusement comme une perle dans son écrin.

    Superbe mise en page ... comme toujours !

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour chère Marie,

    Ta poésie est de toute beauté et cette rencontre vraiment merveilleuse !
    Merci de la partager avec nous tous !

    RépondreSupprimer
  18. Charmant conte en forme d'allégorie pour petits, grands et...vieux , en quête d'espoirs, à la manière de la Comtesse ou mieux encore des ' Contes de ma Mère l'Oye et digne d' y entrer sans effraction.


    A mettre en musique à l'initiative et selon les goûts de chaque lecteur, pour moi ce sera :

    Félix Leclerc - Le p'tit bonheur - YouTube

    https://www.youtube.com/watch?v=IOmZ_pF_XFI

    Et pour les tresses :

    La fille aux cheveux de lin,

    Debussy par Bella Kohn,

    https://www.youtube.com/watch?v=PzZaHUlYpSw

    RépondreSupprimer
  19. Un vrai plaisir de relire ta Ravaudeuse d’émotion, découverte sur le livre des
    Métiers improbables ; une rencontre miraculeuse que tu n’es pas prête d’oublier.
    Merci Marie de ce poème fabuleux et merveilleusement illustré.

    RépondreSupprimer
  20. Une telle rencontre ne s'oublie pas et l'inspiration t'est venue dans toute sa beauté.

    Un merveilleux instant de lecture chère Marie, merci de nous l'avoir offert.

    RépondreSupprimer
  21. un très beau poème, de fil en aiguille on peut dire.

    RépondreSupprimer
  22. Quel dommage que cette profession soit de la catégorie des "métiers improbables". On aurait bien besoin, sur terre, de quelques ravaudeurs ou ravaudeuses d'émotions, et des beaux cadeaux que celle-ci t'a faits. Un grand merci, Marie.

    RépondreSupprimer
  23. Je repasse par ici pour te souhaiter un bel été et pour te remercier d'être aussi fidèle à mes articles. Gros bisous, ma chère Marie, et prends soin de toi. ♥

    RépondreSupprimer
  24. Un autre métier qui désormais porte le qualificatif d'improbable, mais que tu mets joliment à l'honneur. J'espère que ce livre remportera beaucoup de succès.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Improbable rencontre sur les chemins de l'Ethiopie

      Supprimer
  25. Je me souviens , lorsque j'étais enfant , la voisine de mémé , une vieille femme encore plus vieille que ma grand-mère , filait encore la quenouille . Dans mon imagination de petite fille , je pensais à la vieille fée qui n'avait pas été invitée au baptême de la Belle au Bois dormant .
    Un jour, Mémé et moi sommes allées rendre visite à cette fileuse . J'étais un peu intimidée , un peu terrorisée aussi . Et puis, elle me fit toucher le lin qu'elle était en train de filer . C'était si doux , ses mains aussi étaient si douces , que non, décidément non , cette femme ne pouvait pas être une méchante fée . Elle filait devant sa fenêtre du matin au soir , elle avait un beau sourire , celui d'une femme à la vie si longue qu'elle semblait éternelle .
    En sortant de chez elle , je serrai dans ma main le petit bouquet de lin qu'elle m'avait offert . Je l'ai gardé longtemps dans ma chambre .
    Et en te lisant , je la redécouvre par magie .
    Elle s'appelait Palmyre .
    Et si … elle t'était apparue en rêve pour que tu racontes son histoire .
    C'est si beau .
    A lire avec le cœur et l'âme ouverts .
    Merci Marie .


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était en Éthiopie, une rencontre inoubliable avec cette fileuse...Peut-être s'appelait-elle Palmyre...Je ne sais pas mais elle m'a offert son sourire et son talent!
      Merci pour tes mots

      Supprimer
  26. superbe billet
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  27. La rencontre que l'on souhaiterait tous, un si beau partage et ta poésie qui nous emporte loin ! merci Marie

    RépondreSupprimer
  28. tisser la brume ...
    C 'est un récit merveilleux !

    Merci Marie de tous ces cadeaux que tu nous donnes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque instant se tisse sur des fils de lumière ou d'ombre

      Supprimer
  29. C'est beau !Toute la symbolique du travail du fil...
    Bon week end.

    RépondreSupprimer
  30. beau poème
    j'adore cette photo de cette fileuse
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était un jour en Éthiopie une rencontre improbable!

      Supprimer
  31. Une jolie fable pleine de sentiments différents, ton imagination débordante laisse toujours cette trace d'humanité. Tes mots Marie sont un baume pour le coeur.

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Si une fenêtre indésirable s'ouvre fermez-là en cliquant sur la x en haut à droite...ce n'est pas un virus mais blogger qui la met et je ne peux rien faire

Balises pour rédiger un commentaire