Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

lundi 3 août 2020

Poème: Chansonnette pour une plume



Un essai de villanelle

20 commentaires:

  1. Un essai de villanelle tout à fait réussi, il n’y manque que la musique.
    Merci Marie, de cette poésie d’un autre temps que j’ai beaucoup aimée
    ainsi que ta magnifique illustration.

    RépondreSupprimer
  2. Ravissant poème marine, presque une comptine. Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. N'aperçoit qui le souhaite
    Même si le temps est beau
    La plume de l'alouette !

    Bonsoir Marie,
    Ta chansonnette m'a envoûtée et ton illustration m'a émerveillée. Merci de ce partage à classer sans hésiter dans mes soupçons de magie.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. tu as un beau blog !!!
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  5. Me suis trompée, j'ai mis Marine au lieu de Marie mais c'était une faute d'inattention car je ne vous confonds pas. Bonne journée Marie

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce petit cours instructif sur la villanelle, ce n'est pas simple à réaliser.

    Ta plume d'alouette est loin de se balancer à l'aveuglette, c'est une très belle réalisation et c'est très enlevé !

    Beaux mots sur une belle image, comme tu sais si bien le faire.

    C'est rafraîchissant de bon matin !

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir chère Marie,

    Magnifique villanelle écrite avec le langage médiéval que j'ai adoré lire !



    Belle soirée !
    Toutes mes amitiés
    Sybilla

    RépondreSupprimer
  8. J'aime cette ritournelle et ses répétitions qui donnent envie de la chanter...les friselis de l'eau sont magnifiques ! bises

    RépondreSupprimer
  9. Un grand merci de ce poème et de cette définition très précise de la villanelle, Marie. Bravo pour cette belle prouesse technique et poétique. La plume de l'alouette t'a très joliment inspirée.

    RépondreSupprimer
  10. jolie ritournelle dans cette villanelle très réussie et chantante. Plaisir à te relire sans cesse

    RépondreSupprimer
  11. Un essai tout à fait réussi chère Marie, si l'alouette y a perdu des plumes, nous y avons gagné une belle leçon de poésie.
    J'aime toujours autant te lire.

    RépondreSupprimer
  12. Je ne connais rien à la prosodie, que ce soit villanelle ou autres mais je sais reconnaître une belle poésie. Celle-ci encore en est une. Bravo

    RépondreSupprimer
  13. Que c'est joli !!!
    Merci pour ce partage, Marie, pour les mots et leur mise en image.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Marie..
    Comme c est beau de remonter le temps..
    C est subliminal et je vous avoue mon attachement au moyen âge qui reste une ére des plus belles et dans tous les domaines.
    Merci
    Salah

    RépondreSupprimer
  15. attention belle alouette ne devient pas la victime de la chanson !

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Marie, qu'il est beau ton poème sur cette douce illustration, c'est merveilleux et pendant un cours instant, je me suis envolée ♥
    Bisous

    RépondreSupprimer
  17. Aussi doux et léger qu'une plume...:)

    RépondreSupprimer
  18. Belle comptine pour Dame Alouette !

    RépondreSupprimer
  19. Rafraichissant en ces temps de chaleur.....A mettre en musique !!

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Si une fenêtre indésirable s'ouvre fermez-là en cliquant sur la x en haut à droite...ce n'est pas un virus mais blogger qui la met et je ne peux rien faire

Balises pour rédiger un commentaire