Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

mardi 29 décembre 2020

Poème: Dans la clarté d'un matin

 


Photo du marais poitevin  un clic pour agrandir:





23 commentaires:

  1. Je suis époustouflée, adjectif en-dessous
    De l'extrême stupeur qui m'a saisie aux tripes
    A les ratatiner comme de vieilles fripes
    Cette création vraiment vaut plein de sous !

    Bonsoir Marie,
    Waouzh waouah waouah pour tout, le visuel super et le poème extra ! Merci pour ce partage de fête.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Les mots sont très beaux comme toujours avec toi Marie. Je les savoure chaque fois avec bonheur. Et pour les images et bien je préfère la version non travaillée de ce marais Poitevin.

    RépondreSupprimer
  3. Quand les souvenirs flirtent avec la réalité, il se crée un mélange qui oscille entre nostalgie et beauté et ton poème est imprégné de cela.
    Joliment écrit et surtout une belle région.
    Douce journée Marie
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  4. Merci Marie pour ce très beau texte , j'adore le marais poitevin ..ta photo est très belle
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Une merveille emperlée tant par tes images que par tes mots, Marie.
    Merci pour ce réveil si poétique !
    douce journée à toi.

    RépondreSupprimer
  6. Une promenade poétique dans les méandres du matin, la nature enchanteresse toujours. belle fête de fin d'année.

    RépondreSupprimer
  7. je monte sur cette barque et me laisse emportée par ton poème...

    RépondreSupprimer
  8. Le jour se lève et la balade poétique pose ses pas sur le chemin de la vie.....

    RépondreSupprimer
  9. Il est des paysages qui nous transportent entre hier et aujourd'hui ... "une rencontre avec l'éternité" oui, je pense bien que oui.
    Le rendu pictural de ta photo est de toute beauté.
    Merci Marie pour cette réflexion si profonde sur la vie

    RépondreSupprimer
  10. j'adore !!! surtout le passage des pinceaux des arbres ...
    quand il y a du vent c'est aussi ainsi que je les vois
    muchos besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  11. Vraiment de l'art pur, pourquoi tu ne publies pas???

    RépondreSupprimer
  12. Dans la clarté du matin, nous partirons
    Dans la lueur du soir, nous attendrons le lendemain
    en espérant le meilleur....
    Bonne année à venir!

    RépondreSupprimer
  13. Tout est si beau, si serein, si pur,un autre monde est né dans le petit matin et ton poème chante ses louanges.
    Que cette nouvelle année soit aussi belle et douce que ces eaux calmes et paisibles, pour toi et tous les tiens.

    RépondreSupprimer
  14. Merci Marie pour ton superbe poème et ce magnifique paysage.
    Je te souhaite une toute douce et belle nouvelle année, c'est mon voeu le plus cher ♥

    RépondreSupprimer
  15. Un très beau et très touchant poème.

    Bravo pour cette superbe lecture.

    RépondreSupprimer
  16. Il est des instants bénis ou l' âme se perd et oublie tout, sauf l'intense bonheur d' être là.
    Des mots bien tricotés sur ces instants qui nous portent vers l'infini

    Je trouve tes images très belles

    RépondreSupprimer
  17. SUPERBE !

    J'aime beaucoup "Les pinceaux des vieux arbres crayonnaient en vain les nuages d'un ciel oubliant sa lumière."
    Belle trouvaille pour décrire ces arbres et le ciel qui se mirent dans l'eau !

    J'aime aussi ce mouvement donné à tes photos à la façon Vincent van Gogh.

    RépondreSupprimer
  18. Vraiment magnifique ! Le temps qui s’arrête dans l’éclat d’un matin
    dont l’immense beauté nous transporte au pays des rêves.
    Merci Marie, j’ai beaucoup aimé ce nouveau poème et sa présentation.

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour chère Marie,

    Quelle magnifique poésie bucolique !



    Belle journée !
    Toutes mes amitiés
    Bonne Année !
    Sybilla

    RépondreSupprimer
  20. Lorsque la plume suis l'émotion d'un instant de grâce, les mots se font pinceaux pour peindre l'instant.

    Un magnifique poème comme tu sais les écrire, douceur, pudeur aussi.

    RépondreSupprimer
  21. Chère Marie,

    Votre poésie ne se lit pas, elle se ressent, je ne saurais distinguer telle strophe d'une autre, c'est un ensemble
    de sérénité que nos yeux perçoivent et transmettent à notre imagination.

    Merci,

    RépondreSupprimer
  22. Une âme qui se fond déjà dans l'infini !

    Superbe MARIE ainsi que tes photos un peu floutées faisant frémir le ciel !

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Si une fenêtre indésirable s'ouvre fermez-là en cliquant sur la x en haut à droite...ce n'est pas un virus mais blogger qui la met et je ne peux rien faire

Balises pour rédiger un commentaire