Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

jeudi 17 mars 2011

Poème: Le soleil a pleuré

Copyrightdepot.com 00048672-2


Le soleil a pleuré des rires infinis
Et ton cœur a sombré dans des gouffres d’oubli.
Tes mains blessées ont déchiqueté les nuages
En lisant les mensonges des livres des Sages.

 Ce poème s'adresse à toutes celles qui restent dans l'ombre et qu'on ne voit plus...
toutes ces femmes qui deviennent transparentes après une vie de dévouement...
toutes celles qui ont trop donné et qui ne sont plus rien...

Les épouses qui ne sont plus que des "bonnes"
Les mamans qu'on ne vient plus voir et qui vivent avec souffrance l'absence de leurs enfants...

Et tant d'autres encore qui font semblant de rires et sourires alors qu'elles ont le cœur lourd de larmes...

"Le soleil a pleuré des rires infinis..."

 

8 commentaires:

  1. Aujouird'hui,ça marche... Je te renouvelle mes compliments... J'aime beaucoup ce poème Merci .
    Passe une bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. Toujours heureuse de te lire!

    Merci

    Marie

    RépondreSupprimer
  3. Je reviens lire ce poème... J'ai deux personnes proches atteintes de cette maladie.. terrifiante. Merci Marie
    Bonsoir

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Marie

    Lorsque je passe ici, même si je ne réponds pas tout de suite, tes écrits restent dans ma mémoire...
    Des jours durant, tes mots se bousculent dans ma tête... Et j´ai parfois besoin de beaucoup temps avant de revenir te déposer un commentaire.

    Je voudrais te dire infiniment MERCI pour cet émouvant poème dédié à toutes ces femmes...


    « ... Prends bien garde de ne jamais faire pleurer une Femme,

    parce que Dieu compte ses larmes ... »

    La Femme est sortie de la côte de l´Homme.
    Non de ses pieds pour être son paillasson,
    Ni de sa tête pour lui être supérieure...

    Mais de son flanc,

    Pour être son égale....

    ... Juste au dessous de son bras pour être protégée ...
    … Et à côté de son coeur
    pour être aimée ...

    (extrait du Talmud hébreux)

    Bien à toi

    Baiser papillon

    laurence *.*

    RépondreSupprimer
  5. Merci Jackie et Laurence de votre fidélité à mes écrits!

    RépondreSupprimer
  6. Ton beau et douloureux poème me bouleverse...
    La vie est pour certaines une traversée fantôme qui passe sans être vécue
    Merci Marie pour l'émotion de tes mots

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Marie

    quel magnifique poème
    Tes mots sont d'une justesse et tu parles d'une chose terrible
    que de sanglots je pourrais ajouter au tien
    tant d'injustice pour certaines
    bisous et merci

    RépondreSupprimer
  8. Ondine, Line

    Merci

    "Le soleil a pleuré des rires infinis
    Et ton cœur a sombré dans des gouffres d’oubli."

    Pendant ces fêtes de fin d'années combien vont vivre cette solitude et ces vides d'absence...

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire