Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

samedi 12 mars 2011

Poème: L'enfer glacé d'Alzheimer.





Copyrightdepot.com 00048672-2

Ce poème, je l'ai écrit en essayant d'imaginer ce que mon papa atteint de la maladie d'Alzheimer pouvait ressentir...
Des mots, des signes, des messages que j'ai cru lire parfois dans ses yeux....
Ce poème est pour lui, lui qui ne pourra jamais le lire....

Il y a tant de gouttes d’eau dans les yeux de mes doutes
 Quand mon cœur s’affaisse,
Mendiant des caresses de tendresses
Sur mes rivages d’ombre…

Papa 
Mémoire des mots 
Papa, c'est dimanche aujourd'hui 
Quand la mémoire s'efface 
L'oubli 
Je voudrais dessiner 
La mémoire


9 commentaires:

  1. Je croirai toujours aux étincelles de vie et de joie dans les yeux de ceux qui ont déjà quitté nos rives...
    Je croirai toujours en ces bateaux blancs où la tendresse est phare sur des horizons brouillés..
    Je croirai toujours au regard lucide de mes enfants qui savent me montrer le chemin de la vraie vie...

    RépondreSupprimer
  2. Je ne trouve pas les mots pour te dire combien ton poème à ton Papa est beau et bouleversant...
    Tu es la mémoire de votre amour
    Garde cette lumière en toi Marie

    RépondreSupprimer
  3. Merci Ondine...

    Il y aura toujours des brins d'amour dans les yeux de ceux qu'on aime...

    Marie

    "Rien ne sera plus pareil, ni l'ombre ni le soleil,
    Ni le parfum de la pluie, sur les jardins de l'enfance endormie.
    Rien ne sera comme avant, ni les murmures du vent,
    Ni les mots qu'on n'a pas mis sur le vide du silence, et de la nuit."

    Anne Vanderlove

    RépondreSupprimer
  4. quel bouleversant hommage à ton papa... on ne saura jamais ce quei peut se passer dans la tete de ces malades
    je suis venue lire cet écrit car cette nuit j'ai fait un rêve étrange
    je ne trouvais plus ma voiture, je ne me souvenais plus du portable de mon mari, ni de personne d'autre d'ailleurs... j'étais comme perdue, comme un enfant perdu et je me suis réveillée en me disant que l'Alzheimer c'était peut être comme çà.;; mais avant de me réveiller il y avait un commissariat et j'y suis allée, après appartient aux limbes des rêves...
    je pense que Alzheimer ou pas l'amour se voit toujours dans les yeux...
    amitiés Marie belle journée ozy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Étrange le rêves... ils nous font comprendre parfois ces rives lointaines où ceux que l'on aime sont déjà partis!...Chaque fois que je vais voir mon papa j'essaie de retrouver des petites lueurs de vie, de joie, de plaisir...

      Supprimer
  5. C'est beau ! des mots que l'on sent jaillis spontanément, comme une mémoire des sentiments qui assaille, bouleverse, veut dire à la lumière ce qui progressivement rejoint l'ombre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des sentiments, oui, qui errent entre ombres et lumières!

      Supprimer
  6. J'ai mes yeux qui deviennent humides,
    les yeux qui ont du mal à lire
    le cœur qui est bouleversé
    le cœur qui se déchire.
    passer le la vie à l'enfer
    passer des rires au supplice
    passer de la famille aux inconnus.

    Je n'ai pas de mots...

    Mais continue de lui donner la main
    pour l'aider à affronter demain
    à sentir cette petite flamme fragile réchauffer son coeur.

    courage

    amitié



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...Je l'ai écrit en 2011...
      aujourd'hui, c'est pire, il ne parle plus du tout, on ne sait même pas si il nous voit...toujours dans son lit depuis le mois de novembre...
      Merci pour ton message...
      Courage à toi et ton papa

      Supprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Si une fenêtre indésirable s'ouvre fermez-là en cliquant sur la x en haut à droite...ce n'est pas un virus mais blogger qui la met et je ne peux rien faire

Balises pour rédiger un commentaire