Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

mardi 18 décembre 2018

Photos:...5...Ethiopie de Gondar à Debark...25 octobre


Entre Gondar et Debrak



Un clic sur cette photo pour voir toutes les images de cette journée

https://photos.app.goo.gl/oYUZSK6pXjmQBj9p6


« Village juif falasha* de Wolleka ».*

Un clic sur les photos pour les agrandir

Sur la route entre Gondar et les montagnes du Simien,
 au détour d’un virage à la sortie de cette ville du nord de l’Éthiopie,
l’étoile de David peinte en bleu surprend.
Le panneau manuscrit annonce : « Village juif falasha* de Wolleka ».*

https://lh3.googleusercontent.com/YwpB4mlwhLShUM8qwnaLeOONbY9cMAD7BGoWW9TcImTwwI3ubxUEf-_ajmG6zqBELUXm5rFW3R2anK3BkbJlkAcHW13Mpz3t4FCFiNjtAGGjQI40YOz3skLeS_SONO27GSHoL5nCRLuL1NkFp3b4TDfRSztxuk2dp6seLj0lmy0bWKh70b1SpEpSNrs2dRPR6IoURUmad5f6GDbgeFgQzdomMa0QNS6Wm0Q7P2k72zQVVe7cvRmOM1ETCuP41qheQeP-AfAxd9qEqrStnQg0j5vNLg594dKrGdrO4NGM3Eh3GADGvcxtcqZusV2LI-q3xT0bS2JOWtKxU5SgAbRp7DuqOCOqrCsTR9hPQqz-YAMtZmvXTgIKN1zulDDSMhkxa4v8m6ZqisjBiKE1hsDb28hs315vhFHCvgXNYVywlLYcwvjpZNgSJSSgnzb7FQVxm9l_oOsO0kR_3RWk2Tu4s5r-HzyOi42yuT1r4jTeMvC_hpiwuk3uWVOWXhYaDcIVs6Tf67tUiV8RXfSsB-uOXWDiBuu0BUPShuD_UvFoTzJ6GW2-BxESPa-URAP1Imzade8lLb_of_JG6w0iG5xBA4vnAJUtmf_-vYQYSMAnoIVQ4sUVAVYlNJo03Ng2T0ZnoALWHqfLrVIINlGRRJA31cFJIg=w1200-h800-no

Une petite centaine de Juifs ont habité le village pendant des générations, avant de le quitter dans les années 80 et début 90.
Après avoir rejoint le Soudan à pied,
certains ont été évacués en Israël par pont aérien
 lors de l’opération Moïse de 1984.
D’autres ont rallié Addis Abeba, la capitale éthiopienne,
pour se rendre en Israël.
Il ne reste plus aucun Juif à Wolleka.
 Mais aujourd’hui, cet ancien village juif constitue une halte pour les touristes en randonnée dans les montagnes du Simien.
Traditionnellement, les Juifs d’Éthiopie, autrement appelés « Falashas » ou « étrangers », n’avaient pas le droit de posséder un terrain ou une propriété. En conséquence, nombre d’entre eux se sont tournés vers l’artisanat :
 poterie, forgerie, broderie et tissage d’étoffes et de paniers.
On a pu visiter le four et l’atelier de poterie…

https://lh3.googleusercontent.com/VTk39Zvst0UojHRN5CHytc4zqiuCTn-xN2rXhJ8pM3WuybXViU529ohLwRWs7s0kfCwjBQ01vrF62ltXOZuIVUjCRf3VJP05eaiK2ErrNxiJI7zAqXK91gVgkM65GJKE4z2dizSMagu_eG4s5u6ZNlAGJHD9hU0lRutf7ZmQS5EI_RFvHjX9wYgPuL9VaUgVHhIulZWieHNoVKJF7l9t62QQNm2nO6G_6DxacoSVVMDCg_QTBwNQEAMTi990vi51z9G4d-34vad1PMGVySM3siCz0ay5IARloqS-dTyyBKpDRxzBBQI6h7MPmsy_1ognNcRZkQEa-WWj_53A2TQ8VkohTsSPT3xdDqWO62KRuhn7THYSQHiP3DL9evp_S9p2hUdOUgyaXbz0Sx7TjfDXgOraub8xFtcPr65z7KrRf7_OUHHfOguPeOM3ASfP97rkj_0MhZJc6wSpyp1oQPh3NyIkZ_FUC8LQ-hS0zqurxXRItexueuCXuAlBb4tZStN0vbtXiK_liAke0RkTg4CnGSOn6imXd4qNCSVrkMqQi2t5mrTCr_1k-T8A3ATwen9j_6wUItG9uVl4cyL6BEN3v4N63ZH35VZPVWXmuPAQsa-Vozz4zENRt-RW-KszKElEw6GJMX8a1RgRcy7_7yJoShuRYg=w1200-h800-no

https://lh3.googleusercontent.com/6hpgDE2ytofDDOUa_gGQJQT9JQXV6q1so6BcmmkjZactzcNPEN4SROwZyzBjjehvokVEpixlGebdADHQH03ue8hRhaSYfs_fM-vxKTY-8g7jOArU064VF8SlAGxEV5woJP4Mv6zcJGNjllzgNOMYIEf0qESnIldjppw4Ft_OnM77J7H4VanShaHA3laGw6VAeaY_SbueiPxrgV8IM3q5yS21Cqy35u8Mrcoxgnu5QlW5tRqrzoPPlOjf_cNhTNF5awahn1_zreD5KfPYAy4tKXFZwOGB3Fs8ofjjm5OzSardbpAkVqDS0GL3Vy1z3NDDjsnQfCA2DwhHSz9_5bgZBVFI9IqucYzurxd9R7EyhA2DYTk1XFAryzLv954mvqE3xDyaY6lonpEhZgi56GJJifqLl7SXKm_WK5-DoWgrlR8rLK3kK7ZiuJDsgAe7KX_BW_gJAzusrIsdWa0Eg_eMfxNLDj9-yfQm_KFCZ0WeJEeXWLJ5Z70To5kNzpUG_l3k6Zq0sFBeQZCupZHmFUcWNuMzt8uXuhj4S9ufkIbKD6SA4_J8KySAU98-g5kdauqqUH-wtYdq8Rn9da3tOeHWxhJ80CPDkagF6Rx5i3dlz-nWXD4XPw0XL9r5o9tHZL_2FQ6Jq8Hf6or3DJ5ZsfNokN4GPQ=w1200-h800-no
Étonnamment, ses habitants actuels ont décidé
 d’honorer les racines juives du village plutôt que de les laisser disparaître.
C’est une famille qui conserve les clés de la vieille synagogue,
un petit bâtiment circulaire situé à dix minutes à pied de la route.

https://lh3.googleusercontent.com/EfJeCwOW-gSJeGVjSJJFQrGT9zDbXBYFj0a9yZvQ-wf_bnRDkhiHnzn8V0qSrXQxf6bT7Dxl_7_tX24eBBaAdJ9cTou1f5C-AapzKJc5q6N8gfjDmRJiuRmwNvlXYJ7Sib6wor7VvUkS_kwcmyikt6lFyzJZpplr3vqXAyxcPV6b81miea3a8FB5xsCWYT6TutszijC_Jsphujkq612Ky46_IBShIOnLbIuP-by8q2Hl-pUIXbeNKU41utSrxqWi7nhBGy7p0pmcOAstogl2ulPfyd9QdcA2sL5zOG-3pJ9AXra382Rmb4L0pg4ogy1zx6Nn6grELKMfoAVz-_Q_R4VjWgCxqdVZABHqitcVLG5WW9k44P5wIMY1iO9OUCDaTi8S7BUYOSloxK-MxaL34I00vD8HoF96wskQUFGrGRC4jQTsW5O3ldkHCgYIMGX9fwruvG5R4aZkABn0IiVdZv-4nap7tT59QHKTGYpHhYME8s2VPelB7BBtMLN6tL_x0PnfkYyudXVTR1tV3u4ihxXOm-jNgqLimFdiWTHihCYz5efn3-BWQ9yxHr-Xr6xwEY40rKgThIfGD6jXtm9Sv4UgjmwJq0V_lfpMpxn5brFoQZMFzKU1mqZpmlGSB_x79jihvUXsvGMTscan3JFTPOrOKw=w1200-h800-no

https://lh3.googleusercontent.com/92-xmZl9HFc5RGRCYGxXYaDgaOasiT7cy7jgHjyz94wtL169g2BSAmLalFodzHjcIwwkBsHeEoBkxmJEfwbWqKN8K2CWL3H3qJB6eEHIcGjD6IiT4Q13GBcKP1pQK2SeBXkyTDWc5PvzhiSzs_uRzESJ2AFKG3nW-L0jD5B58TjVyUx1Lkb21ItCqU1ai7JVK1fvxt06TloIk35Q20jGrLXzb-XkvGH67yiZ8O5Hoy32AVkPhL_vB9yhwfe4Hesfq9i5lAY9qhBiAHG5ukQWbu1b3Vf2sStXgOKRPnfsZD2zyAEk8stdsHhVhJWdPQyWCsJQguLz0QSSImVktZyBpBr5KH1LJwPNtCuFx3G6nVEQCFuzho32YHCnXOBOa97kgA267_sSQroOgpZC7Igo6uvEsbOSjm_QoFvv789M9j0GguRH9jR3T9_B10rwj24aVtvZQYuHFKHDzeN1iTg4XYvYDuYys1ztzrX7Wk2FcIdgsRWqHBzJ8skrnBpUkppgJFewxT6SgF89cneaLciqpsKUZatUCZBXMoY9xISDKRgt9UhhFsxJve2rLi7mUNyAdT06sjZM8DFZFzkqJ2DogBaqIrwEk3PzYn1AWS4ndTYTo2U3oBm4Sk4q4Be9R8XMQ-0F_38bKetKJXsTGH60afJJSQ=w1200-h800-no

Des étoiles de David turquoise sont peintes sur les murs extérieurs. Les peintures complexes de l’intérieur de l’édifice, constituées d’une mosaïque de teintes naturelles réalisées à partir de terre rouge, de cendre et d’eau, sont en très mauvais états.
******
Dans ce village, on a appris à faire l’injera…
https://lh3.googleusercontent.com/nnNdY7GDI-5OOM5mTfwcb1H_K75ItD32uc12u-OlmhypH5yO0PcnQ7UaH2MGTdFqoH0qeeEGdWgh8APMkN4FHUz50eOXF-Pf_rjF09L23kitrOIMs_EYuIm72G6w3DBjO4RWfKA5Sxr5dwX_q9iLDTMPhwDteTHvFMRmMYYVPT0lCfDPx87jNgqyImjSJC3h-z4CUqFYBIBoganRvb5giSIbnLJJpZ77JWGVmMf8CO0aa5bBRQEVbUDNkAfMsDivjtatxxjKoolsVM3BVSjt6cu9QnN20BzAmh2uznLReGJ8gzbcpDXF_ZADgxjWQn3M9m-dKSFdyZyT9wIUiHSYOfG90Jk68-fOJrWNrzdk-QN-feQoVsTe3nFDSVFiGfMX9pO0AwUuhc7VlPMTMGJP6h7FMM6sfs59fR7PHiMABZ5st8zxf72wRNSQGDTzX4PSKpuEd3fYzTZFV1Jpj-hZh5_-hVQPNMEjEhQ6IEaoWBZriWHwOWjUB9V41zwaHMZVasiPqKZpd4Cmz0Vs_Kcwb_Iv-6bF6N2TU78m2grPfllux-2BpX2i8QX6LhL0A20byaTBtACTumSRaczWIMf3Y3nNK9dTeshqii84GwceMhTV88TR8rEsAF6yV1iP9_fan27K-SH4Qsf6Bt_U9ejHMCa-Jg=w1200-h800-no

https://lh3.googleusercontent.com/-PQ16bgmwpAmaojFrjeevCMPBFPhkkGF2mKE6_NwwuEugF_EDn2qY_i7DKZCgmR--k38MtxcA39MpUGl3sMRotOmOGnkYDCuW7CLbbcLePV6wX8hfa_CgxbdiSG8Nt7STkx3bC5EUHHNn-pLZHxjOY7HRHK_JpnLhWlsTFhpmF9cGxBFe92OvHtu9C16fhRk-n_DQ5eNmmCb_IyY9fM_6az12MoOQzx_Uh3byymDhcS7h3gz4SQfv0mCkwr_ieyjnBc45pppcp1JBnNJAm6EdoNkqiQl_XPJIHbv8EqUMyCIWnj5mc_gCs8tenVHp6Hn51EUSF-MoMPtUn6Jdh2tc9RYUXQ0yW2edkfSatl6MPhD6pCZypfkH-4EgZp64KNKJJxdRfxFIoBwSpj2-_vJ9SInZXwM5BWBoAH24c6d5IHlgiyeaEbGXsWOy64t8q5QYSM3mvewTPRikiADDuI0JSYDEJfS2XjjeIcRHEcALDqteEXO7DjotE6PryhNh5mXUNs9ACA9pAhmrHvad7NlWrOoA5r8-TomfgkM0RPJ_GbqZaNM61j9qv73Uk8W2DU70sGNY_pYZTzCBQxjD2sWxx6ePCiYZc3dUwPO2fNKxSM4ZrK1zndY09CamRyubYBANvKlBaiIUmg4T-_ldCaRKhiIGg=w1200-h800-no

L’injera, c’est un peu le pain éthiopien,
sous la forme d’une grande crêpe à base de farine de teff.
Elle accompagne tous les repas et sert même de couverts :
 les éthiopiens déposent différentes préparations sur l’injera
et se servent de la crêpe pour les manger,
 bouchées par bouchée, avec leurs mains !
L’injera doit son petit goût particulier à la fermentation que doit subir sa pâte avant la cuisson. Il faut donc préparer la pâte au moins 48h avant la cuisson


*********

*L’orthographe des noms propres varie suivant les sources


Parc National des monts Simien


Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le parc national des monts Simien couvre l’une des plus belles chaînes de montagnes d’Afrique..
Cet imposant plateau fendu de ravines, hérissé de sommets se prête à de superbes randonnées, le long des crêtes vertigineuses descendant à pic vers la plaine.

https://lh3.googleusercontent.com/T15tj49gJKc5fKNmzDy5Ry7nX2zZOYka8mf87t_6D6fTwEBdbQEcuKqWuCSKxOUwgGqnmwzdp3YzoQpad9eA4C4FdVnBJmC3XCL3COh65qtHfPskChwPSGsffRUOeYoN42ee4KNXEyC2_g-E0yRISVw6Sn9ifUCbUEeZ_hOJhc1DJhd0-kuYzLgRImchgtmQR29CKfPoVDHZaW6EP0V_p5QR_L2FGGig8-pM120pcXkMusXOwa1wI0Xm1RqEqEICHu08TTexUI_ycAUY7cR4fyYoWykCIkq8HM_UDnYxh7E6GVvWhVhOPUO7QUppgXD3NCGSNhmZ0EQyPNRNz5n5uPX-SQ6V-UmbTPY0aLBFZtJNRIIJGuGbK7sCWP4UyjlPWS2hSV7JB7u3f9W72E5Ct2U2qywoi3JbsAfBQOMmBf0gT2wBiAYi3N5x5fItGPAmZB5i-8-ZMFvAY1pbIEpQ6ZAqACH4E6rCX0nOY1_lDKLb5CJzJT5SCDGL-W93jgueodmwQoC93I8t78oDTutOJl-N5Hjv_sANapjW-F24MBhh44UednuYhAB0Y4svlolHy4q-vdRv1Ara6dyAuuXDw7M8LVkvfnKNcvMBmzqOf84wvXWfpj2bbUpPDWKkcYuD0v43_si_77bt5xvBAJBU5c7SJA=w1560-h684-no

https://lh3.googleusercontent.com/gBRFNE9EVn64AfqfCKITZ8NwwGC832aT8C_9XPDqPJy_sriP-EKVWA6lGxL7JAeXRA_cnLHQkTdoRG_0VgKj4uVTVFO9iGFy8nhT8hctf4D8pwBjJMRqZ_CfFlTT-CJz1NtU-8STjjz_Ibw0RnCnTxpCqqvHMjeCahZfY4LLB0sJTX0UmcNj9_E7tBZ1eoMOxTUr1f2ELCe88wOiFiiCHgtQVO7mVINnM6rVokDuSW6rMD3ZpRxGKocr19oJVCGuL6Kg2R8rd7LdMOJazek-2foxP7PwfaEYyAZYbCXh2jB8NKeAG93hsvjw-XaVH-_Kwb9SwFQ_lzzEer7uPDep84ORb_W2yvd772ddHU4gWdc8cBIsj555B2lrkYbacDCNptwzuMWhDluBdS_L-X9zr_DKWqof941Zo22A7oMImnOIWDJUeCOyWgWf6DFIxgENYsob2eZ-NxOgO3ijeKfnku0q-qfFH8u2dYt0JwWYh2SzWuNBp7EZlbGzMKq7WxHuf0ROny0aS-o5K1-yXUt8fvrAEagXQ7zykowXcHUDWNtk-iGVXp7aKzmnrMKizp-Ss2lWpyll9VGMwzFSbM9h95BnrdaHYfXuh0jfDLOAGYQ6qfYO47e8muQE7WVcgbR6LkXnWO_5tFoH0fRjypvIGBTq6A=w1560-h438-no

Sur le sentier rencontre avec des singes géladas (le singe-lion)
Des singes qui se laissent facilement approchés : ils continuent leur repas et leurs jeux sans s’occuper des visiteurs ! La quête d’aliments occupe environ 60% de leur temps. Ils mangent en position assise, cueillant l’herbe avec leurs doigts avant de la porter à la bouche.
https://lh3.googleusercontent.com/j4ujfhY3nLDwCvB2PGGi57yLQ6tRhzmhGdyl06-jIuUdfCHuBm4MzfneUPcKYp491IfhELbmlPdsuET2LSxNDf2ZjyQzKPUQFTMnwJqGwMqJmB6ndeWEyiWwgfvtM1ukCkHREb7-2URNhAjGAzWe0aZ-taOALkAmjsi5VXUfWD18yJCDYpCcItoTrbC12eeCIrCrdwILF9Q86peeHTzPA0IpS5jvRaGy18mHS5QMyqHyz2d8Jj6dDMt-vSm0LSVqK0KLSBhLSLCWdL6KIdx-QcUMpiSq1m-Mcby_FR65_bA-FcuRorEBkCspa8xS_fKhhesh8kiRYzSEgZuKb4e5Njh2k5RfPlXmwzhORE2nQdVkpG92VZ_hJEvX9R1vNlynWWJm73WsvXg7XNiDGOVjv0gwL8MxRyrKTWeuhikijmKcnAR4Mu4I_39FjIY-UWrH-leY71rMIQAZ6sJ4lkkR6V4-AdgghgOWyQgy-t1wFw3kT1EbPvlLQVUkm3eu1JaJbEwgeci14KIHY76GC_oSAU_ospIytoStFgkB6VrrwBZ_1wXT6YQ-y04WW4vLpcISHnRrTRpKMHVzTgUSlqlGCJlaJtWNFMTjQyQjbB9JmH8BNSisXEPzk4FaSAwYCj9XzicTGb-OUnaye6T7UKK1nHRs1A=w1200-h800-no

https://lh3.googleusercontent.com/nY9SVh97ba8yl-OjbJ151TYjDYKDkPcgGW3s0u4ULeAtYtvz0rt4UwkAjCqgIZHDBQltjlIPij2U3HeOVgMlIYDzktCiUC_HDuIvOv_hPJYbrT1SfXVrK86z31YIn8a2jhhxNucu5bI_QFT2yp53OJxlSdW3Nyxyi9On2XpBhqDOp7TLOj_jiKatEuyIJVL_xQn5uxHxJ8ZdF9qL7R-KGOe259xsNCVlBn0KUPyj2nGpb2arrpAERzIfXDv9XOktlcxfJnbWU0iAWMV6AhBTyHzd82iHrKPI6Lf4fWrga9phhlx-VPYjiSI4t1v1wi6nANJFFXjjISYJcmbhzB41am0bpPPZ1VjhcHoNgjZjPW7jxPRr6Wo6xCeUZtITfZY25VJ3eGmQlhajM59YwmZ6dyFPqRfVkgObqKGeTsxumu7VDLY6WBfsvxjmMHom1bufkEmqtKuwRXTGbGZFWZbJRLSWDq-g1cXhNgoWkW6W_iGKB_7HqemWv2BesAv1BSeXHJJOw9aS9doqLSTriwKSu9SkTVF8ToomadYFQarxNVQk_qJ0cveIZNBpehv3NBL_fThvMtn9kM57xQVYZhJkddUGCyZaQu3MIq4pnD5IKTocX6a-azSVwaLe9DmP6RvPHHAsm2HsU00lEINbp-CYDd_Ltg=w1200-h800-no

Les geladas passent leurs nuits dans les escarpements, à l’abri des prédateurs. Ils remontent sur les plateaux en début de journée et attendent le lever du soleil avant de partir à la recherche de nourriture.


Scènes de battage près de Debark

https://lh3.googleusercontent.com/YkBg3yE_yeqZc_yxlXqIGEmHEHWMa1EicYq82AamPXVvgxHzyKuVjIGQK-cxr5Moil4mF0gkEikALMxDPSxt7STDiANNAObMvX_HNG3r3ZjOl6eX6IYd991RY1TULqhBjSDkDuD6XpstMh24445Y_Rqs-PLAudmshP1t8t2QM8UmKEhv-qFsjD6-WDfFZtVAONcOo3YGtdjenfidanPUjccTCx7uCbWwpBw0IYvIoPuuZ6NU9vG0wDw8_gqOjj_KPBwm6-IrK66qp1VgV1XRu8D2lP9rnU9Lin2f1cSMWq9f5c6ztOFXDRZrwKRVQq2r_bDJ5T94Xd9iatNa1Qh0sTzbWgrbJVoKYqBLYAR-NzNRnh9hnXlFdpXv-wUDplx1x3C7YWmZXVAY34XuWGN6ilkFX0dqT7SztVEnID___H6mODVZ2NxdBlLDHQjZeNeELxEF2BUXutOcFF5_I6ZTkRtf0n3N1mZTi98ceQPRjPxYAoQFU2DtvT0HPcgLBNR97ZYXlmJnESluodI0EczxoJis_ev4tXzTbgb1_QIwVcFFvRfyYLmGE2iyFjBgLxdtX4VOgUt2-YKLM5BMyKoZY50abVdHjTOU4-o25cj14Y1uUxdMHeJu8ibsP-ldQscssTOIqROo7lnavjPDL4SO-OSFfw=w1200-h800-no

Debark

A 3000 mètres d'altitude, la petite ville de Debark est la porte d'entrée au Parc Naturel du Simiens. Les habitants sont particulièrement chaleureux. L'animation se crée au pied de la mosquée où se tient le marché quotidien : herbes pour la cérémonie du café, maïs grillé, tissus, coton au poids, chèvres... 
https://lh3.googleusercontent.com/ReuQ0aNdEls1WyxFfPAkMJpURDZcqGx40ds8tb0BFE4pzfG5OZalAIrlcrFNH2Bg3nn6wXwSI5BjoDvdDwkVNm9Ts1JG9Rlf5wfRb8yIvE5V6uOxx2hHNyWQdqjRYHIfthSSRdz7HUA3BPeAplsmCN3mX-r1SiAtqmIL0G9tU_kWRWzTQDsv0Ys6pttLRGrxf44i71QZRM8F8EAK8-4G8VKQhNU0mNIFuV4QCOgyRaCDy3e7H-l58ORPm9mmZg_ENnks_MFOtOYyJWB0odstSf-XfvjEO1JQS0nQ00sAIEJWPHnZCyZfJ-pTmiO-c7a307r3QXAcIYqGkzxPEVPwwJWsddMweF-1umzBw9ytAyIbvAuZIM6j0ea7_V5aQ0mo4vwHTAReNFj2g22w1fuiQULtPOabwR_KB37aj_3Y8HMHNURBYjdLU7usqWJCZDr0LDmNBpEpTS8e-3DkBWmxxsZFYGWr0KOJjuTJbxD7NepO3-WicvH38Xw74HiBUFJFz3-2lXy-mGEHnPtJNQ2oNQK1n-hohYpU2RVfuuHaB-5o-D2J_qhxh3eFmJJzJ3yafig5GldcHYbhDnpnnIBFvYKmRvpu1XFCHQ1mpBIKT1oIcMJvoIlMMgv3wyUeqoI2grV_TxVEg1u0NpJpDdP7ac8SOQ=w1200-h800-no

Tôt le matin, drapés dans une couverture de laine, les hommes se rassemblent et viennent louer leurs bras à la journée.

https://lh3.googleusercontent.com/BYvOSeKOeruCaPeUYzKERme2GgXAas-z0mj-W6nKiNDSuKHvh9BT9HxmgJNgm0-IraWItPVzrFWC4IIxgYOaFevE4h3j70OPzgIQnu1yuzSsMt_-OFg9sapbduAIPPZgRHKah8oHd-cGjiNQ9b_zLxS3Qrip1XT8YD2rrvkNc8s5DoITBjJXFD3o6w0muyr9wi9RHx2BPgYwlNq4uKeqfDY_JSIRuoZmea_1ba39gRhSk3xuYgX_t7iL7auuVbw36iAAzqMbIdK9bUR7End-_Vbj50zdjAhoembrO66xelTVJngXhMB3l4RGJsB7MwEJxOzfmBzUOlqSYElGnS-wxVxs6mhM2Y67N5dUZE8b3ZFhQD911jf3gaOj8IA_4o2RnQMYMYlBQc37yX1-Bh9sXHr6ADoaULVKaGUzj66dhOO2mjzynOdEUVbuoIKyjk3PijtXw_iL0Y1TR79vlAEXyex4P-njvqJXkYnh7QmsfGEMRyptMoJoXDggb6-0F0yX1c3DkadkulC7IJY7FuxgpqMgngQ5kaWxr4sBw636M85KDtOrMuHZ2vZVMq3vbX5hf9lrFgv5HiyTp4_AMPqXXo3TGkE25NVcdzJ9SK1hyq32B06HekUkhpWyUba8USh9NLWz4YS3t5trhrNB5wDwQT3UXA=w691-h1036-no


Extrait du guide de l’Ethiopie, lonely planet

Et de documentation sur internet
***
Liens pour voir toutes les photos du voyage

Photos au jour le jour

Poèmes et citations



19 commentaires:

  1. Hello Marie. C'est un fantastique voyage auquel tu nous convies. J'aime beaucoup voir ces singes déambuler dans l'herbe verte. C'est étonnant d'en voir ainsi, on a plutôt l'habitude de les voir en forêt.
    Pour ce qui est du village juif, je trouve magnifique que les habitants conservent ce souvenir. C'est un bel hommage à une population qui a tellement souffert et été spoliée.
    Quant à la chaîne de montagnes, elle me fait penser à certains paysages sur l'île de Santo Antao au Cap Vert. Il y avait également des pics vertigineux et des gouffres profonds. J'ai d'ailleurs eu beaucoup plus le vertige à faire de la randonnée là-bas que dans mes Alpes. Allez savoir pourquoi.
    Merci pour ce beau partage et bises alpines enneigées.

    RépondreSupprimer
  2. Quel extraordinaire voyage Marie, comment te remercier d'un tel partage.
    Une grande découverte qui continue au fil de tes pages, MERCI

    RépondreSupprimer
  3. Merci Marie pour ce magnifique reportage qui nous permet de découvrir traditions et valeurs réelles d'un autre monde offrant toute son authenticité .

    RépondreSupprimer
  4. merci pour cette partie d'histoire totalement ignorée

    RépondreSupprimer
  5. C'est vraiment une destination peu proposée par les voyagistes et toutes tes publications doivent réjouir tous tes lecteurs par leur originalité, les détails , les couleurs et les explications que tu donnes. Bravo.
    J'ai de gros problèmes avec ton blog car , chaque fois que je vais sur tes pages, un signal m'avertit que mon ordi court des risques, et qu'un virus est lié à ce site non sécurisé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon anti virus me dit la même chose quand je vais sur des blogs connus depuis plusieurs années...J'ai essayé de trouver des solutions pour l'instant je passe outre les recommandations ...

      Supprimer
  6. superbes photos et texte.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. Je feuillette ton album vacances ...
    De bien jolies photos qui font rêver
    Douce journée Marie
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  8. Je ne retiens qu'une chose, c'est que de tous temps les religions qui se disent porteuse d'amour et d'espoir n'ont fait que d'attiser la haine entre les hommes, c'est à vomir, j'ai de plus en plus de mal avec cet amer constat, noel approche et je tremble toujours
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Marie
    Merci pour ce magnifique partage
    C'est un pays vraiment très agreable à decouvrir au plus près de ces habitants !
    Tes explications et photos nous montrent bien les choses
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. Quel beau voyage tu nous proposes encore aujourd'hui ! Tes photos sont sublimes et nous montrent la vie telle qu'elle est là-bas, simple et authentique. Merci !

    RépondreSupprimer
  11. Toujours aussi intéressant ton voyage. J'apprends plein de choses!

    RépondreSupprimer
  12. C'est toujours avec un réel plaisir que je m'invite dans ton blog. C'est, à chaque fois, une découverte. Des lieux, des visages, des traditions que je ne pourrais jamais voir en vrai et grâce à toi je suis là, bien assise, et je contemple. Un grand merci, Marie, tout ce magnifique partage que tu nous offres à chaque fois. Belle journée!!

    RépondreSupprimer
  13. Tu as du faire un travail extraordinaire pour nous offrir ce beau reportage. Merci pour l'histoire, les lieux, les hommes. C'est tellement beau !

    RépondreSupprimer
  14. un grand album s'impose pour ce beau voyage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est déjà prêt mais pour l'instant seulement dans ma tête.

      Supprimer
  15. Merci pour ce très beau et passionnant témoignage tellement humain.
    Je te souhaite de très belles fêtes de fin d'année.

    RépondreSupprimer
  16. Un peu de tout, c'est ça les voyages. Partout on apprend, admire, s'informe.
    Merci de partager avec nous. Je me demandais quel était le goût des pains-crêpes injera...et aimé que les habitants de l'ex-village juif prennent soin des souvenirs et de l'artisanat de ceux qui les ont précédés.

    Bonne fin d'année, passe de beaux moments!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu spongieux et âcre (suivant le temps de fermentation)...On s'habitue et agrémenté de piments, de sauces, de viandes etc...on arrive à le trouver bon...

      Supprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Obligée de mettre une vérification de mots...trop de spams...

Balises pour rédiger un commentaire