Merci

Un immense MERCI pour tous les messages laissés sous mes poèmes...

Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours..
.

samedi 11 avril 2020

Photos: Mexique Guatemala Vendredi 29 novembre 2019 ANTIGUA


Mexique Guatemala 2019
Vendredi 29 novembre
Antigua, une des plus belles cités coloniales du Guatémala
 Cette page aurait dû être plus courte mais elle raconte une journée tellement riche en découvertes, émotions et souvenirs qu'elle s'est allongée malgré moi de façon impressionnante...D'où les petites photos qu'il faut agrandir d'un clic pour en profiter pleinement...Et aussi un clic sur la photo ci-dessous pour voir toutes les images de cette ville magnifique.
Bonne visite
https://photos.app.goo.gl/GWVHQkD9MkSGYzrc8

 Antigua, l’ancienne capitale est restée une ville mystérieuse de toute beauté qui offre à chaque détour de ses rues et ses ruelles un charme inouï…On aurait aimé y demeurer plus longtemps pour explorer chaque petit coin de cette fascinante cité.
 
La ville d’Antigua possède une impressionnante collection de vestiges coloniaux disposés dans un magnifique écrin.Ses rues, coupées à angles droits, aux façades colorées courent au pied de trois volcans : l’Agua (3 766 m), le Fuego (3 763 m) et l’Acatenango (3 975 m).
De nombreux édifices religieux ou civils ont été restaurés, d’autres, à l’état de ruines éparpillées dans la verdure, diffusent le charme du passé.
Les maisons et hôtels s’ouvrent sur des patios et des fontaines fleuris
Antigua reste une ville typiquement guatémaltèque, aux églises,  places et marchés animés en permanence.
Le vrai miracle d’Antigua est peut-être  aussi sa faculté de récupération.
Malgré les tremblements de terre, les éruptions volcaniques, les inondations, puis un abandon quasi total, la cité a su se relever, portée par la fierté de ses habitants 
Iglesias de San Francisco
L’église est imprégnée de l’esprit de Pedro de San José Betancur, un moine franciscain qui fonda un hospice pour les pauvres à Antigua et gagna la gratitude de générations. Du côté sud, les ruines du monastère adjacent conservent quelques fresques aux couleurs vives.
Les malades sollicitent toujours l’intercession de saint Hermano Pedro et viennent prier avec ferveur sur sa tombe, placée dans un pavillon élaboré depuis sa canonisation en 2002.On entre dans le sanctuaire par les anciennes portes du couvent...La cour devant l’église qui sert aussi de parking est très animée…


 

 
Iglesia y Convento de Santo Domingo
Fondé par des dominicains en 1542, Santo Domingo devint le monastère le plus grand et le plus riche d’Antigua. Après les trois tremblements de terre du XVIIIe siècle, ses bâtiments furent pillés et leurs matériaux utilisés pour d’autres édifices.
Le site fut acheté en 1970 par un archéologue nord-américain, qui y effectua des fouilles poussées avant qu’il ne soit occupé par le Casa Santo Domingo Hotel .
 
La zone archéologique a été transformée en “itinéraire culturel”. Elle comprend les ruines de l’église du monastère, le cloître adjacent avec une réplique de la fontaine d’origine, des ateliers de fabrication de chandelles et de poteries et deux cryptes découvertes lors des fouilles de l’église.
Inclus également dans la zone archéologique différents musées :
Il renferment des chefs-d’œuvre d’argenterie,  des tableaux et des sculptures sur bois d’art sacré du XVIe au XVIIIe siècle,


et des objets en céramique et en pierre de la période maya classique.



Le Museo  Vical de Arte Precolombino y Vidrio Moderno regroupe des verreries d’artistes modernes et les céramiques précolombiennes qui les ont inspirés. 
 Un nouveau concept qui relie à travers l'art des ères différentes.
 
Actuellement, il occupe la partie d'entrée de ce qui était le temple de Saint-Domingue. Les restes de ses murs et colonnes restent dans son espace.
Le Musée présente une exposition permanente de pièces de céramique et de pierre préhispaniques qui sont complétées par des pièces similaires de verre contemporain. Dans les deux collections, on peut voir que l'homme à travers le temps s'est inspiré des mêmes thèmes pour créer ses œuvres d'art. (Design, figure humaine, animaux et urnes funéraires et visages.)
Les pièces archéologiques sont originales . Les pièces en verre ont été créées par des artistes  à la recherche de telles similitudes.
****
Dans le musée des expositions temporaires de peintre guatémaltèque...En novembre c’était le peintre César Fortuny...Il offre à travers ses peintures les couleurs de son pays : paysages, oiseaux ou scènes de vie…

Le parque Central
Aujourd'hui comme hier, le Parque Central est le cœur vivant d'Antigua. En témoigne l'animation permanente sous ses arcades, orchestrée par les commerçants et les marchands ambulants., les promeneurs  autochtones et les touristes qui se rassemblent dans le parc autour de sa fontaine.



Une fête permanente  dans ce parc  autour de l'hôtel de ville, du Palacio de Los Capitanes Generales et de la cathédrale.
Palacio del Ayuntamiento
Hôtel de ville
Cet édifice à deux niveaux d’arcades, sur le côté nord de la place, date du XVIIIe siècle. De sa galerie à l’étage on a une belle vue sur la cathédrale, les rues adjacentes et la place.

Cathédrale de Santiago
La cathédrale d’Antigua, édifiée en 1545, détruite par le tremblement de terre de 1773, ne fut que partiellement reconstruite au XIXe siècle.
 L’actuelle église paroissiale de San José occupe l’ancien sagrario (chapelle du Saint-Sacrement) du monument original.
Derrière subsistent les ruines à ciel ouvert de son corps principal, accessible par la 5a Calle Oriente.
La restitution d’une partie du décor en stuc ressort de manière frappante sur ce fond de décombres
Palacio de los Capitanes Generales
           Datant de 1549, ce palais accueillit le siège de l’administration coloniale de toute l’Amérique centrale, du Chiapas au Costa Rica, jusqu’au changement de capitale en 1776.
 La majestueuse façade à deux niveaux d’arcades, sur le côté sud de la place, est le seul vestige de l’ancienne bâtisse.
 Après d’importantes rénovations, le palais a rouvert en tant que centre culturel ; il propose expositions artistiques et spectacles.

l’Arche de Santa Catalina
           Construite au XVIIe siècle, elle reliait à l'origine le couvent de Santa Catalina à une école, permettant aux religieuses cloîtrées de passer d'un bâtiment à l'autre sans avoir à sortir dans la rue
La plus belle vue de la ville se trouve dans la 5a Avenida Norte, au pied de l'arche de Santa Catalina, l'un des monuments les plus emblématiques d'Antigua. .
L’église de la Merced et le couvent
En 1761, le nouveau commandant en chef du Guatemala, Alonso Fernández de Heredia, arrive dans la ville. Il fait don de quatre mille pesos pour la construction de l'église de la Merced qui sera dédiée en 1767, six ans avant le tremblement de terre de Santa Marta (1773), auquel elle résista grâce à l'utilisation de nouvelles techniques de construction
Remarquable par sa façade jaune monumentale décorée de belles moulures blanches…

L’église San Pedro
L’église a été construite en 1654, au départ pour servir de chapelle aux malades de l’hôpital. L’église accueille alors les œuvres du Frère Pedro, un moine d’Antigua canonisé par la suite.
On la reconnait facilement avec sa jolie façade peinte en jaune. La construction a été endommagée plusieurs fois par les tremblements de terre qui ont secoué Antigua. Mais à chaque fois, on l’a reconstruite…. La peinture murale représente la vie du frère Pedro consacrée aux pauvres et aux malades .

Antigua est une petite ville où on aimerait rester pour la comprendre, l’explorer, l’apprivoiser…
On tombe amoureux des le premier regard en arpentant ses ruelles bordées de maisons basses colorées et en croisant ses habitantes vêtues de tissus brodés aux couleurs vives…
 
Antigua la ville aux mille couleurs où les habits des femmes aux teintes chatoyantes tourbillonnent sur les places et les rues de la ville…  Des femmes, souvent des marchandes ambulantes qui proposent des objets artisanaux   accompagnés de leurs enfants, souvent des bébés qu’elles portent dans leur dos…

Quelle vie secrète que l’on ne pourrait découvrir qu’en vivant près d’elles de longs mois sans doute…
Gravés sur des photos, leurs regards, leurs inquiétudes ou leurs sourires ne peuvent s’oublier!
 


Antigua c’est aussi la ville du Jade 
 La jadéite se présente en six couleurs de base, assorties de nombreuses variations : vert, blanc, jaune, rouge, lavande et noir, le vert étant la couleur la plus importante et la couleur traditionnelle, qui varie du vert pomme au vert-noir en passant par le vert-gris.





 
 Et aussi la ville du chocolat

Photos Mexique Guatemala

Poèmes



9 commentaires:

  1. C'est une plongée dans un monde inconnu pour moi. Ce que je retiens de ton magnifique billet, c'est les photos des autochtones. On voit que le système D est de rigueur pour de nombreuses maman qui doivent amener de l'argent à la maison mais qui doivent aussi s'occuper de leurs enfants. Un petit coup de coeur aussi pour les sculptures précolombiennes, magnifique et pour l'artisanat en jade. Merci Marie de nous faire voyager encore et encore. Bises alpines... de loin.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Marie,
    Des photos mais surtout des portraits qui sont exceptionnels dégageant tant d'humanité ! Je poursuis ce voyage au Mexique Guatemala avec un enthousiasme accru et je me réjouis de toutes ces belles découvertes que tu partages avec passion.
    Bises et bon week-end pascal

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Marie
    Je comprends bien qu'il t'aurait fallu beaucoup plus de temps pour visiter de façon de plus approfondi cette ville d'Antigua ...On voit bien que l'art est partout malgré des conditions de vies surement pas simples
    Coup de coeur pour l'exposition de verrerie , et l'exposition temporaire avec ces fresques ..
    Difficile aussi de ne pas être interpeller par cette architecture très dépaysante !
    Merci pour ce beau voyage que tu nous offres ici
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Quelle richesse, quelles couleurs…...Un pays certainement bien intéressant. J'aime bien les églises de l'Amérique latine au style baroque !

    RépondreSupprimer
  5. Une nouvelle journée au Mexique avec ces images si colorées, et cette architecture rare. bon week-end de Pâques, chère Marie et merci, grand merci pour tes commentaires émouvants sur mes textes.

    RépondreSupprimer
  6. Les habitants de cette belle ville sont bien sympathiques, riches de plusieurs cultures !
    J'adore le jade, j'ai une petite boite que mes parents m'avaient ramené de voyage en jade dans ma chambre
    Merci pour ce bon moment de dépaysement Marie, je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce très beau reportage, je retiens surtout les portraits de ces femmes qui se battent en permanence
    pour vivre.
    Bon lundi. bises

    RépondreSupprimer
  8. Tu as fait un merveilleux voyage même si tu n'as pas pu voir tout ce que tu voulais, c'est formidable de nous faire partager ces jolies photos tellement dépaysantes...Merci

    RépondreSupprimer
  9. un beau voyage, je suis plus attiré par les personnes que les bâtiments ou sites

    RépondreSupprimer

Un immense MERCI pour tous les messages laissés...
Ce sont autant de traces d'amitié qui scintillent au fil des jours...
)

Si une fenêtre indésirable s'ouvre fermez-là en cliquant sur la x en haut à droite...ce n'est pas un virus mais blogger qui la met et je ne peux rien faire

Balises pour rédiger un commentaire